jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Pr Salif Saney corrige le président Macky Sall

par pierre Dieme

Président Macky SALL, Vous n’êtes plus tenus par l’article LO 137 du Code électoral.Vous l’avez déjà respecté avec le décret 2023-2283 convoquant le corps électoral. Vous oubliez peut-être que le Conseil constitutionnel a annulé votre décret abrogeant ce décret pour illégalité. Vous êtes dans l’illégalité jusqu’à ce jour. Le nouveau décret à prendre n’est plus lié par les obligations l’article LO 137 du Code électoral.

Si c’était le cas, le Conseil vous aurait dit en respectant les dispositions de l’article LO 137 à la place de « dans les meilleurs délais ». Qu’est-ce qui vous empêche de tenir l’élection avant le 02 avril ? Voulez-vous faire voter d’autres lois pour la prescription des crimes financiers ? Avez-vous oublié que les lois votées aujourd’hui peuvent être abrogées demain ? La loi peut tout faire sauf transformer un homme en une femme et vice versa.

Si votre intention est de faire reprendre le processus électoral c’est peine perdue. Le Conseil constitutionnel vous a déjà barré la route. Relisez la décision du 20 février 2024 du CC après le retrait de la candidature de Rose wardini. Aucune référence n’est faite à vos décrets dans les visas. Aucune mention n’est aussi faite quant à la date de tenue de l’élection. À l’article 4 de cette décision, le Conseil a décidé que « la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle est arrêtée comme suit… ». Sauf en cas de nouveaux retraits ou le décès d’un candidat, cette liste ne pourra être revue.

Plus que jamais les jours sont comptés. La fin de votre mandat s’approche.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.