samedi, juillet 13, 2024
.
.

Me Juan Branco interpelle les acteurs politiques

par pierre Dieme

J’invite les forces politiques qui se montrent, depuis quelques heures, fort préoccupées par les violences commises au Sénégal depuis 2021, à bien vouloir me faire part de ce que, ces trois dernières années, elles auraient fait pour les empêcher, les condamner, ou simplement, faire la vérité à leur sujet.

Je les invite à me faire part des procédures qu’elles auraient lancées, appuyées, financées, afin de lutter contre cette l’impunité

Je les invite à m’indiquer quelles victimes enfin elles auraient, sur ce long chemin, accompagnées, appuyées, protégées.

Je les invite en somme, si elles sont sincères, plutôt que de basculer en wolof dès que nos procédures sont invoquées, à nous transmettre les éléments de preuve, témoignages et document qui pourraient nourrir nos démarches auprès de la CPI et les multiples juridictions qui auront à se prononcer sur ces trois dernières années.

Et de, ce faisant, effectivement démontrer au peuple sénégalais qu’elles sont attachées à la lutte contre l’impunité.

Et qu’elles ne sont pas de simples pilleuses de cadavres, prêtes à tout pour se distinguer.

Autrement, je leur suggère l’hypothèse du silence et de la décence, et de respecter le travail de ceux qui, au quotidien, se battent pour la vérité.

Ousmane Sonko n’a jamais concédé à la violence.

Ousmane Sonko n’a jamais concédé à l’impunité.

Cet homme, enfermé et silencieux face au pitoyable spectacle qui nous est actuellement proposé, aura demain, si dieu le veut, à présider aux destinées du peuple sénégalais.

Il aura alors à trancher sur le devenir de ceux qui, persécutant le peuple sénégalais, auront fait usage de la violence pour se perpétuer.

Le choix reviendra aux sénégalais, et aux sénégalais seuls, une fois leur souveraineté retrouvée.

Entre temps, ne nous laissons pas distraire par ceux qui, s’abreuvant du sang et des larmes, de la chair et de la peine des cadavres fécondés par leur silence et leur complicité, cherchent contre vents et marées à se perpétuer.

Liberté pour Ousmane Sonko. Liberté pour les prisonniers politiques.

Liberté et souveraineté pour le peuple sénégalais.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.