jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Covid : « Évitons de créer une crise qui n’existe pas ! » (Dr Abdoulaye Bousso)

par pierre Dieme
Le ministère de la Santé et de l’Action sociale a fait un communiqué ce lundi 24 juin sur les cas positifs à la Covid-19 chez les pèlerins revenus de La Mecque.
 
En effet, sur 124 tests de diagnostic rapide (TDR) réalisés sur les pèlerins à leur arrivée à l’aéroport international Blaise Diagne, 78 ont été déclarés positifs au virus SARS-Cov-2. Et 36 de ces cas ont été confirmés par PCR.
 
 
Cependant, le docteur Abdoulaye Bousso, figure de la lutte contre le coronavirus, relativise. « Évitons de créer une crise qui n’existe pas ! », a-t-il lancé. Il appelle les Sénégalais à ne pas s’alarmer trop vite et à éviter une « stigmatisation des pèlerins ».
 
 
S’exprimant sur le réseau social X, l’ancien directeur des Opérations d’urgences sanitaires (COUS) indique que  cette situation est courante. « Chaque année, après le hajj, des centaines de personnes rentrent de La Mecque avec des syndromes respiratoires. Aussi, des centaines de personnes y meurent chaque année. Ce sera encore le cas pour les prochaines années. C’est courant dans ce genre de rassemblement où des millions de personnes vivent dans la promiscuité, couplé aux importantes variations thermiques (chaleur et climatisation) », a écrit l’expert en gestion des urgences et catastrophes sanitaires ce lundi 24 juin.
 
 
 
En ce sens, M. Bousso recommande la sensibilisation des familles des pèlerins. « Le coronavirus circule toujours au Sénégal et dans le monde. C’est bien le dépistage et l’identification du pathogène, mais il faudra aussi beaucoup insister sur la sensibilisation des pèlerins et de leurs familles : repos, réhydratation, alimentation et suivi médical au besoin ».

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.