samedi, juillet 13, 2024
.
.

Cas communautaires, le vrai combat commence

par pierre Dieme

Si vous avez l’habitude de vous confiner, ne sortez pas sans surveiller vos arriérés. Le moindre contact peut vous être fatal. Celui qui marche devant vous, il peut être un porteur du virus sain.

L’homme assis sur un banc, à votre droite, peut être également un porteur saint. La mignonne petite fille qui vous tend la main pour dire bonjour, également.

En gros, il vous faudra vous méfier de tout le monde. Les cas communautaires sont devenus si nombreux dans le pays, que les médecins ont renoncé à les compter.

Chaque jour présente une quarantaine de ces cas, et il n’y a pas encore de remède pour soigner le mal.

Ce que vous pouvez faire après avoir porté un masque, c’est de vous isoler du monde que vous entoure.

« Confinement perso », la seule arme qui vous reste.

Cebe

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.