.
mercredi, mai 22, 2024
.
Accueil A la Une Après les passations de services : le président Bassirou Diomaye Faye fouille la gestion de Macky Sall

Après les passations de services : le président Bassirou Diomaye Faye fouille la gestion de Macky Sall

par pierre Dieme

Même e après leur départ, les ex-ministres du régime précédent n’ont pas totalement été acquittés. En plus des rapports de l’Inspection générale d’Etat sur chaque passation de service, le Président Bassirou Diomaye Diomaye a instruit hier son Premier ministre, Ousmane Sonko, de faire le point sur toutes les passations de services effectuées dans les ministères et d’élaborer, avant fin avril 2024, un rapport exhaustif sur les constats.  

Le nouveau régime était, hier, à son deuxième réunion hebdomadaire au palais de la République, suite à la mise en place du Gouvernement le 05 avril 2024. Séance tenante, le Chef de l’Etat a informé que l’Inspection générale d’Etat va dresser un pré-rapport et un rapport définitif sur chaque passation de services. Toutefois, en attendant, le Président de la République a demandé au Premier Ministre, en liaison avec les ministres, de faire le point sur toutes les passations de services effectuées dans les ministères et d’élaborer, avant fin avril 2024, un rapport exhaustif sur les constats et les propositions relatives à la situation sectorielle, administrative, budgétaire et financière dans chaque ministère, avant toute initiative ou action gouvernementale d’envergure.

C’est pourquoi, le Président de la République a insisté, avec le Premier Ministre, sur l’impératif, pour chaque membre du gouvernement, de suivre les procédures fondamentales de validation concernant les orientations politiques de l’action gouvernementale, ainsi que les modalités de communication indiquées à cet effet.

Les nouveaux appelés à veiller sur les règles de pilotage

Le Chef de l’Etat a demandé, dès lors, au Premier Ministre de veiller en permanence au respect strict des règles de pilotage, de conception, d’exécution, de coordination et de suivi-évaluation de l’action gouvernementale et des politiques publiques en particulier. S’agissant de la supervision et de l’évaluation des politiques et programmes publics, en cohérence avec les dispositifs institutionnels relevant des prérogatives du Premier Ministre, le Président de la République a informé le Conseil de la création à la Présidence de la République, d’un Bureau d’Intelligence et de Prospective Économique (BIPE), ainsi que d’un bureau de suivi-évaluation des projets et programmes qui va assurer le monitoring des directives présidentielles et du PROJET.

Le Président de la République a insisté sur l’urgence de finaliser le plan d’action du gouvernement avec un agenda précis de réalisation des objectifs de souveraineté dans les domaines économique, culturel, sécuritaire, alimentaire, monétaire, numérique et pharmaceutique.

Amadou DIA

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.