samedi, juin 15, 2024
.
.
Accueil ActualitésSociété Week-end d’émeutes : les ministres « exilés » retrouvent leur foyer

Week-end d’émeutes : les ministres « exilés » retrouvent leur foyer

par pierre Dieme

N’est-ce pas dans le malheur que l’on compte ses vrais amis et souteneurs ? Voilà la question que posait « Le Témoin » quotidien au lendemain des émeutes qui ont secoué le pays. Et particulièrement Dakar, la capitale, où le chaos et le carnage ont été évités de justesse grâce à l’intervention du président de la République Macky Sall qui a fait reculer le procureur de la République Serigne Bassirou Guèye dans sa volonté d’emprisonner Ousmane Sonko.

Comme l’avait révélé « Le Témoin », presque tous les ministres du gouvernement, leaders de Benno Bokk Yakaar (mouvance présidentielle), directeurs de société nationale, députés de l’APR etc. avaient fui leurs domiciles pour se mettre à l’abri. En compagnie de leurs familles, ils s’étaient « entassés » dans les hôtels comme Terrou-bi, Radisson et King Fahd Place bunkerisés par l’Armée et la Gendarmerie. En effet, beaucoup de diplomates étrangers, onusiens et autres responsables d’organismes internationaux résident dans ces hôtels.

D’où le renforcement de la sécurité dans ces réceptifs pendant les troubles. Pendant ce week-end de tous les dangers, il y avait des autorités étatiques et responsables politiques de Bby qui ont fui Dakar dès le jeudi pour des résidences secondaires à Saly-Portudal, Toubab-Dialaw, Lac-Roc et Sendou. On nous souffle que Touba était une grande destination pour bon nombre d’autorités du fait que le Khalife général avait interdit toute manifestation dans la ville sainte du mouridisme.

Et les politiciens les explosés avaient confié leurs rutilantes voitures 4×4 ou 8×8 à des amis pour qu’elles ne soient brulées ou saccagées. Toutes ces personnes qui avaient fui leurs foyers soudainement, ont finalement regagné leurs quartiers.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.