jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Vrai faux de decret de Yaxam : Alioune Badara Mboup parle de diversion

par pierre Dieme

Yakham Mbaye essaie de créer un contre feu pour étouffer l’histoire du  »faux vrai  » décret accordant le statut de président honoraire aux anciens présidents du CESE et une retraite paradisiaque avec des avantages insolents :
•4 500 000 francs CFA net de salaire mensuel
•1 véhicule de fonction
•500 litres de carburant
•1 Chauffeur
•1 Garde du corps
Déjà Yakham Mbaye menace de saisir la justice pour avoir été comparé de  »Chiwawa  » alors que c’est lui qui détient le faux décret 2020-964 bis réécrit avec une mauvaise mise en page , l’a mis entre les mains de la presse avant même la publication du dit décret au journal officiel.
N’acceptons pas que Yakham nous divertisse et déplace le problème sur son terrain favori .
Ça me rappelle Charles Pasqua: « Quand on est emmerdé par une affaire, il faut susciter une affaire dans l’affaire, et si nécessaire une autre affaire dans l’affaire de l’affaire, jusqu’à ce que personne n’y comprenne plus rien. »
L’affaire du  » faux vrai  » décret est un scandale d’État qui n’est pas un problème qui relève de Yakham mais de Macky Sall (l’homme du décret et Woyof signature ) qui est le dépositaire de chacune de nos parcelles de souveraineté .
Il y à travers cette façon de faire de Yakham Mbaye de soulever des éléments secondaires du  »faux vrai » décret une volonté de sa part de faire de la manipulation. C’est ce qu’on appelle la stratégie de la DÉRIVATION.
Pourquoi la cellule de communication de la présidence se terre et laisse le kamikaze Yakham Mbaye faire son cinéma ?
Une question qui mérite réflexion !
Il veut garder l’attention du peuple distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle.

Soyons très vigilants !
Par Alioune Badara Mboup

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.