jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Supposée situation confuse au Burkina : Le capitaine Traoré « fusille » les médias occidentaux

par pierre Dieme

Le président burkinabé Ibrahim Traoré a effectué une visite dans les locaux de la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB) hier jeudi 20 juin 2024. Ce déplacement intervient plus d’une semaine après qu’une roquette a atterri dans la cour de la télévision publique. Devant le personnel de la RTB, le capitaine Traoré a indiqué que l’incident est dû à la maladresse d’un soldat.

« Malheureusement, la roquette s’est dirigée vers la cour de la RTB télé »
 
« Ce sont ceux qui sont là pour vous protéger qui ont malheureusement créé l’incident. C’est dans le cadre de leur relève ; en voulant vérifier un certain nombre de choses, malheureusement, quelqu’un a fait partir le coup. Ceux qui étaient à côté ainsi que celui qui a actionné ont été blessés et transportés à l’hôpital ce jour-là. Dieu merci, ils ont quitté l’hôpital. Malheureusement, la roquette s’est dirigée vers la cour de la RTB télé » a expliqué le président du Faso au personnel. 
 
Il les invite à ne surtout pas prendre pour argent comptant les informations véhiculées par les médias étrangers à propos de cet incident. « Les médias occidentaux, ce n’est pas nouveau. Vous êtes des journalistes. Vous voyez ce qu’on appelle média-mensonge. Je pense que beaucoup ont compris maintenant. La plupart sont des médias menteurs. Ils ont passé leur temps à mentir, à manipuler et aujourd’hui, quand je les regarde, leurs reportages et tout ce qu’ils racontent, c’est honteux. Ils sont arrivés à prouver à toute l’Afrique, à tout le monde entier qu’ils sont des menteurs. Je pense que la jeunesse africaine a compris. RFI, France 24, ‘Jeune Afrique’, le journal ‘Le Monde’, ils sont en train de faire le travail qu’on leur demande. Ils ne sont pas libres », a déclaré le capitaine Traoré.
 
« Si c’est vacant, ils n’ont qu’à venir prendre »
 
 L’homme d’État reste persuadé qu’il y a beaucoup de médias qui ne vivent pas de la publicité. « C’est des gens qui paient, pour donner l’information comme ils veulent », assure-t-il. 
 
Le dirigeant trouve regrettable que des médias nationaux prennent pour « référence » cette presse étrangère qui s’est même permise de laisser croire qu’il se « cache » et que le pouvoir est vacant. « Si c’est vacant, ils n’ont qu’à venir prendre » a lancé le capitaine Traoré, provoquant un fou rire dans l’assitance.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.