mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Reprise du dialogue politique: un rapport d’étape va être remis au chef de l’Etat lundi, réduction des membres

par pierre Dieme

Les acteurs du dialogue politique ont repris les activités après une longue pose due à la pandémie du Covid-19. Un rapport d’étape va être remis lundi au chef de l’Etat par le président de la commission du Dialogue national Famara Ibrahima Sagna. Aussi, le nombre de représentants pour chaque camp va être réduit de 20 à 5 membres. 

« Nous venons de participer à la réunion de la commission politique en format restreint. Et l’objectif de la réunion, c’était de déterminer les modalités de relance des activités de la commission du dialogue national que nous avons fait. Nous avons fait un rapport d’étape destiné au président de la République qui va être adopté à partir de lundi. Déjà le draft existe. Nous avons amendé ce draft là, il va être envoyé à partir du lundi au président de la République par le biais du président du Dialogue national, le président Ibrahima Famara Sagna », a déclaré Cheikh Sarr, qui représentait le pôle de la majorité présidentielle. 

Selon lui, pour ce qui est du format, ce sera réduit. « Par exemple, les pôles qui étaient représentés par 20 personnes vont être représentés chacun par 5 personnes. Et nous tournerons autour d’une plénière aux environs de 26 personnes. Nous avons retenu de travailler les mardi et mercredi pour la semaine prochaine pour traiter les questions qui restent et valider le rapport», dit-il. 

L’opposition insiste sur l’audit du fichier électoral
Sagar Diouf Traoré, représentant du pôle de l’opposition présente à la rencontre de préciser que malgré le contexte assez particulier de Covid-19, le calendrier républicain, en ce qui concerne les élections, doit être maintenu. Mme Traoré soutient également qu’il est important de faire l’audit du fichier électoral. « En terme de perspectives, ce qui est important, c’est qu’il nous faut faire l’audit du fichier électoral. Même quand nous aurons fini les points de discussion qui restent dans le dialogue politique, l’opposition tient à ce que ces points soient visités », a-t-elle avancé. 

« Quand le gouvernement a pris des mesures d’allègement comprenant les enjeux, nous avions depuis le 8 juin, écrit au président Famara Ibrahima Sagna pour lui demander de prendre des initiatives allant dans le sens d’examiner les modalités de reprise du Dialogue national », a déclaré Déthié Faye, Coordinateur du pôle des non-alignés. 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.