mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Processus électoral, transparence: vers des recommandations pour des réformes en profondeur

par pierre Dieme

Le Collectif des Organisations de la Société Civile pour les Élections (COSCE) et le National Democratic Institute (NDI) ont organisé ce lundi 1er juillet une table ronde des parties prenantes au processus électoral.

L’objectif de cette table ronde est de rassembler les parties prenantes clés pour discuter du processus électoral et promouvoir la transparence et la démocratie. Pour cela, les acteurs vont produire un cahier de recommandations pour des réformes en profondeur.

“Cette table ronde permettra de tirer les leçons de ces élections. Nous avons eu à capitaliser toutes ces élections en pointant du doigt ce qui a marché, ce qui n’a pas marché et les faiblesses de notre système électoral. Nous allons passer au crible tout ça pour pouvoir produire un cahier de recommandations citoyennes avec des projets de réformes qui vont alimenter les réformes envisagées par l’Etat du Sénégal”, a fait savoir Moundiaye Cissé, directeur exécutif de l’Ong 3D lors de cette rencontre qui va se tenir en deux jours (1er et 2 juillet).

Le directeur de la formation et de la communication à la Direction générale des élections a réaffirmé l’engagement du ministère chargé de l’organisation des élections à maintenir le cap pour la réussite des futures joutes électorales.

“L’administration électorale se soumet à l’exigence de maintenir le cap, redoubler d’efforts sur certains aspects et renforcer davantage les missions des acteurs institutionnels et non institutionnels”, a dit Birame Sène, représentant du ministre de l’Intérieur.

L’ambassadeur des États-Unis au Sénégal, Michael Raynor, a loué l’engagement durable du peuple sénégalais en faveur de la démocratie et des institutions démocratiques.

“Pendant des décennies, le Sénégal a été cité comme un modèle de gouvernance stable et démocratique dans la région, une réputation bien méritée et dont le peuple sénégalais peut légitimement en être fier”, a-t-il magnifié.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence du directeur pays du National democratic Institute (NDI), Alain Ayodokoun, de l’ambassadeur de la Grande-Bretagne, des missions diplomatiques et consulaires, des candidats à l’élection présidentielle, des présidents des groupes parlementaires.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.