vendredi, juillet 12, 2024
.
.

Pose d’une grille à la Baie de Hann: un canal à hauts risques d’explosion

par pierre Dieme

Pour avoir une visibilité par rapport au projet de dépollution de la baie de Hann, une opération dont le coût est estimé à plus de 200 milliards de francs CFA, des activistes et ouvriers « goorgorlus » se sont signalés. Ils se sont aventurés à poser un soi-disant dégrilleur ayant pour but, prétendent-ils, de filtrer les eaux usées et industrielles du canal 6 de la baie de Hann. La cérémonie de pose de ce machin a été présidée, hier mercredi, par le Directeur général de l’Onas (Office national de l’Assainissement du Sénégal), Lansana Gagny Sakho, et le représentant du maire de Hann. 

L’initiative est belle, l’acte est citoyen. Mais malheureusement, nos activistes sont tout sauf des experts et techniciens puisqu’ils ignorent les codes de l’environnement et de l’assainissement. Pour cause, les observateurs et experts présents à la cérémonie se sont scandalisés de la pose de ce « dégrilleur » qui n’est en réalité qu’une grille à l’image d’une « Dibiterie Mboté ». En réalité, la « grille » officielle posée dans le canal 6 est un matériel « sauvage » en ce sens qu’il a été conçu sans études ou termes de références. 
Conséquences : cette grille de bricolage peut à tout moment bloquer les déchets solides à la sortie des égouts pluviaux. Ce qui entraînera inévitablement des débordements d’eaux en amont tout au long du canal c’est-à-dire de Hann à Colobane. Pis, le canal, une fois sous pression hydraulique, peut faire exploser le pont de Hann et la route de Rufisque compte tenu des volumes d’eaux drainés lors des pluies diluviennes. Flairant sans doute les conséquences dramatiques de la pose d’une tel « dégrilleur de bricolage, le directeur général de l’Onas Lansana Gagny Sakho, qui a pourtant procédé hier à l’intégration en grande pompe de ce « machin », a fait savoir à ses proches, qui on attiré son attention sur les graves dangers qu’il fait courir aux populations, qu’il ordonnera la destruction immédiate de l’infrastructure sauvage aujourd’hui même. 

Autrement dit, elle n’aura tenu que moins de 24 heures ! « Le Témoin » quotidien est convaincu que l’honorable Gagny Sakho ignorait avoir affaire à une grille de… Dibi Haoussa et non pas à un dégrilleur !

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.