.
dimanche, avril 14, 2024
.
Accueil A la Une Pertes économiques liées au report de la présidentielle: le secteur privé  élève la voix

Pertes économiques liées au report de la présidentielle: le secteur privé  élève la voix

par pierre Dieme

Les manifestations qui ont éclaté à la suite du report de la joute du 25 février 2024 ont lourdement impacté le secteur économique. A cet effet, des organisations du secteur privé, notamment la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Dakar (CCIAD), du Conseil National du Patronat (CNP), du Mouvement des Entreprises du Sénégal (MDES), de l’UNACOIS-Jappo, de l’UNACOIS-Yessal, de la Confédération Nationale des employeurs du Sénégal et du Club des Investisseurs Sénégalais (CIS) ont «lancé un vibrant appel pour la réservation de la paix sociale et invité les acteurs politiques à se parler et à privilégier l’intérêt général de notre pays ». Avec cette démarche, ces organisations expliquent dans un communiqué qu’elles veulent éviter que cette violence paralyse l’économie du pays.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

«Nous ne voulons pas de cette violence qui paralyse notre économie par des actes de vandalisme, de destruction de biens privés et de coupure d’Internet. Nous avons déjà eu à alerter sur les conséquences désastreuses de tels actes. (…) Nous ne voulons pas que notre pays, le Sénégal, entre dans une crise politique, parlementaire, judiciaire, sociale et économique dont l’ampleur pourrait être sans précédent avec des lendemains incertains », renseigne la note. 

Khadija NDIAYE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.