samedi, juin 15, 2024
.
.
Accueil A la Une Pape Alé Niang  et la presse couchée, une histoire de jalousie, de l’aura, de principes et de valeurs journalistiques.

Pape Alé Niang  et la presse couchée, une histoire de jalousie, de l’aura, de principes et de valeurs journalistiques.

par pierre Dieme

Tentez de lui ravaler ses vomissures !

La situation de Pape Alé Niang indispose la République, ils se sont rendu compte de l’énormité de la bêtise d’État concoctée maladroitement dans le dessein de faire mal au journaliste d’investigations de Dakarmatin. 

Désormais « il faut préparer l’opinion que nous avions suffisamment de raisons pour le priver de sa liberté » confie une personnalité politique du régime peinée par l’audace de la bêtise des sbires du régime. Pape Alé est une patate chaude entre leurs mains, il faut s’en débarrasser ! L’unique prétexte des agissements d’une presse couchée qui excelle dans la manipulation et la conspiration au solde du régime. 

Heureusement personne n’est dupe des méthodes du « Macky », qui se métastasent comme un cancer dans la presse.

Pape Alé Niang n’a pas que des amis dans la presse sénégalaise, un constat d’évidence qui saute aux yeux vu l’indécence et l’immoralité du traitement informationnel de son cas par ses amis-bêtes de la presse, des ratés d’une corporation à réinventer, car facilement « mackyillée»  par un monstre qui n’a que faire d’un métier parasiter par des condottieri  et des saltimbanques.

Heureusement encore les citoyens sénégalais ne se versent plus dans la manipulation malsaine entreprise par des porteurs de plume sataniques, qui s’acharnent à écorner l’image de Baye Alé auprès d’une opinion publique qui s’arroge désormais le devoir de jugement envers le chroniqueur de Dakarmatin et ses bourreaux. 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.