.
samedi, avril 20, 2024
.
Accueil A la Une Ousmane Sonko ou la traque à mort d’un opposant

Ousmane Sonko ou la traque à mort d’un opposant

par pierre Dieme

Tout est mis à contribution pour éliminer ou plutôt éradiquer Ousmane Sonko. De mémoire, les opposants n’ont jamais été en odeur de sainteté avec les régimes en place mais, ce que subit Ousmane Sonko est pire que ce qu’un nègre pourrait subir dans un camp de Nazis. Dans cette lutte à mort, qui a déjà fait plusieurs décès, des disparitions inquiétantes, des veuves, faut-il y rajouter les FDS dans la traque de l’opposant Ousmane SONKO ? En sus de la Justice, toujours au service, était allée jusqu’en Roumanie pour y dégoter la notion de Flagrant délit continu pour freiner l’ascension de Me Abdoulaye Wade.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Dans cette traque, même la sinistre société Black Cube, une importante entreprise de renseignements privée qui emploie essentiellement des anciens membres du Mossad ou du Shin Bet israélien, serait recrutée à coups de millions de dollars. Selon un ancien employé de Black Cube, le président sénégalais voulait tout savoir de ses opposants politiques, mais aussi de ses propres troupes, où pouvait se cacher « des traîtres ». Des agents de renseignements israéliens auraient alors élu domicile dans un Palace de la Petite Côte pour mener, notamment, des écoutes téléphoniques, une traque organisée contre l’opposant Ousmane Sonko.

Macky veut « surveiller tout le monde »

Macky, un civil foncièrement tourné vers les questions de sécurité et de renseignements, semble faire bien peu confiance aux politiques, dans l’opposition… mais aussi dans son propre camp. « Il surveille tout le monde. Il surveille ses propres camarades soupçonnés de posséder leurs propres services de renseignements ! »

« Les Israéliens sont les mieux outillés pour faire ce type d’espionnage technologique. Il n’y a pas mieux qu’Israël. Malgré les moyens techniques mis à contribution à ses propres services (DGR ) », de peur sans doute que ces outils ne se retournent contre lui, il opte pour main-d’œuvre Israélienne.

On avait pensé que la victoire de Macky SALL en 2012 allait enterrer définitivement ces pratiques moyenâgeuses et confirmer la naissance d’une ère mais, hélas le monstre s’était revêtu tout simplement d’une peau de chèvre.

Dans les années les plus noires des confrontations entre Léopold Sédar Senghor et Mamadou DIA ou Abdou DIOUF et Abdoulaye WADE, jamais on était descendu aussi bas dans la tentative de liquidation d’un adversaire. Si les moyens de l’État ont toujours été mis à contribution pour emprisonner Mamadou Dia ou Abdoulaye Wade, jamais des coups en dessous de la ceinture n’ont été autorisés autant par Senghor que par Abdou Diouf. Normal, les devanciers de Macky Sall étaient des démocrates dans l’âme et avaient du respect pour les quelques voix dont leurs opposants étaient les dépositaires

Abdou Diouf par exemple, avait refusé aux responsables du Parti Socialiste et aux transhumants venus le soutenir en 2000 , de diaboliser Me Abdoulaye Wade d’une quelconque façon. Mieux, tous les dossiers fabriqués contre le chef de l’opposition de l’époque, étaient, selon les instructions de Diouf, hors circuit. Même les dossiers « Canada » et  » Taiwan » qui auraient annihilé tous les efforts de l’opposition, n’ont pas obtenu son feu vert.

Pape Sané

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.