mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Nouveau parti : Première fissure dans les rangs de Oumar Sarr et Cie

par pierre Dieme

A peine porté sur les fonts baptismaux, le Parti des libéraux et démocrates/And suqqali enregistre ses premières fissures. Alinard Ndiaye, membre fondateur du courant lancé par Oumar Sarr, Me Amadou Sall et compagnie, refuse de les suivre dans cette nouvelle aventure.

Oumar Sarr, Me Amadou Sall, Babacar Gaye et les autres démissionnaires du Parti démocratique sénégalais (Pds) ne pourront pas compter sur Alinard Ndiaye pour mener leur nouveau combat. A peine ont-ils lancé le nouveau Parti des libéraux et démocrates/And Suqqali que les premières fissures se font sentir. Membre fondateur du courant Suqqali sopi qui contestait la manière dont est géré le Pds, Alinard Ndiaye refuse de suivre Oumar Sarr et compagnie dans leur nouvelle formation politique.

«En ma qualité de membre fondateur du courant Suqqali Sopi qui a généré le nouveau Parti des Libéraux et Démocrates/And Suqqali, que M. Omar SARR et compagnie viennent de mettre sur pieds, j’informe l’opinion, les camarades, amis et compagnons que je n’ai aucun lien avec ce parti. Je n’en suis pas membre

», écrit-il dans une note d’information adressée à la presse. Et d’insister : «Je reste et demeure un militant du Pds

Proche de Wade-fils avec qui il avait toutefois pris ses distances depuis un certain temps, Alinard Ndiaye a aussi dirigé le Mouvement pour la libération de Karim (Mlk). Il ajoute : «J’inscris désormais mon action politique dans le combat pour le retour de Karim Wade au Sénégal, son rétablissement dans ses droits civiques, et la réalisation de l’alternance politique en 2024.» Non sans annoncer : «Dans les prochains jours, nous ferons face à la presse, pour la déclinaison de notre feuille de route, de notre cadre et de nos stratégies politiques de mise en œuvre.»

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.