.
samedi, avril 13, 2024
.
Accueil ActualitésSociété Me Malick Sall zappe le Sytjust et reçoit l’UNTJ

Me Malick Sall zappe le Sytjust et reçoit l’UNTJ

par pierre Dieme

Le ministre de la Justice, Me Malick Sall, a passé en revue hier la situation qui prévaut dans le secteur de la justice avec l’Union Nationale des Travailleurs de la Justice (UNTJ), la deuxième organisation syndicale. La délégation de l’Untj était conduite par le secrétaire général Me Atab Goudiaby accompagné d’Abdoulaye Mboup, Ramatoulaye Niang et Me Tanor Diamé. Les deux parties ont échangé sur le fonctionnement régulier du service public de la justice, les conditions de vie des travailleurs et la gestion des carrières. Elles se sont largement accordées sur ces différents points et ont fait valoir une parfaite convergence de vues, d’après un communiqué conjoint reçu à «L’As». La même source indique que le garde des Sceaux a apporté toutes les informations et précisions nécessaires à la bonne compréhension des enjeux du moment dans le secteur de la Justice. Me Malick Sall a réitéré ses dispositions à instaurer un climat apaisé avec tous les partenaires sociaux. Atab Goudiaby et Cie comptent poursuivre en toute responsabilité leur engagement pour le service public de la Justice. Les deux parties vont se retrouver périodiquement dans le cadre d’un dialogue social fructueux et dans l’intérêt du secteur.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Le Secrétaire général du Sytjust en colère 
Restons à l’audience que le ministre de la Justice a accordée à l’Union nationale des travailleurs de la Justice (UNTJ) pour dire qu’elle a mis le secrétaire général du Syndicat des Travailleurs de la Justice (Sytjust) dans tous ses états. Me El hadji Aya Boun Malick Diop fustige l’attitude du ministre Me Malick Sall qui reçoit une délégation de travailleurs de la Justice au moment où le Sytjust livre une âpre lutte. Citant Me Atab Goudiaby, Abdoulaye Mboup, Issa Camara, Ramatoulaye Niang, Tanor Diamé… tous membres du bureau exécutif national de l’UNTJ, il estime qu’il s’agit de l’aile dissidente du Sytjust qui n’a même pas encore de reconnaissance légale (récépissé). Il se désole que le ministre Malick Sall, au lieu de régler la crise de manière responsable, mise sur une division des travailleurs de la Justice.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.