vendredi, juillet 19, 2024
.
.

Mariéme Faye Sall est la première à braver les restrictions anti-Covid

par admin

Pour le rappeur et membre du mouvement «Y en a marre», Thiat, le Président Macky Sall doit demander d’abord à sa famille de respecter les mesures barrières. Invité d’ «Infos du Matin» sur «TFM» hier, l’activiste a soutenu que la Première dame Marième Faye Sall est la première à braver l’interdit dans le cadre des mesures édictées pour stopper la propagation de la Covid-19.

Montrer l’exemple en sensibilisant sa famille d’abord. C’est l’invite adressée au président de la République Macky Sall par l’activiste Thiat. Pour le membre fondateur du Mouvement «Y en a marre», Marième Faye Sall est la première à faire fi des mesures barrières. «On l’a vue dans une vidéo dans un baptême, de manière décontractée sans respect des mesures barrières», se désole Thiat.

A l’en croire, les autorités qui sont censées respecter en premier lieu les mesures sont les premières à les fouler au pied. Il assimile la dernière sortie du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye à un aveu d’échec de la part de l’Etat. D’autant que, soutient-il, le relâchement de la population illustre la rupture de confiance entre le peuple et le gouvernement de Macky Sall. «Car comment comprendre, sur une question de vie et de mort, que les populations doutent encore de l’existence de la ma ladie ? Cela veut dire que l’Etat n’a aucune crédibilité auprès des populations», tranche le «Y en a marriste». N’empêche, il trouve que ce manque de crédibilité ne dédouane pas les Sénégalais qui, selon lui, doivent arrêter de faire dans le déni et d’être conscients de l’existence de la maladie.

Partageant le même point de vue que le Pr Mary Teuw Niane par rapport au Magal et au Gamou qui se profilent à l’horizon, il déclare : «On va vers deux événements phares, à savoir le Magal et le Gamou. Les gens cherchent à l’ignorer. Je pense que l’Etat doit montrer sa fermeté puisqu’il a interdit les rassemblements». Il invite les autorités gouvernementales à engager dès maintenant des discussions avec les chefs religieux afin de trouver une solution.

Evoquant le refus de la société Orange de se soumettre à la sommation de l’Artp concernant ses nouveaux tarifs pour les forfaits illimix, Thiat souligne que l’Etat sénégalais n’a pas de souveraineté en matière de télécommunications. «L’Artp ne doit pas simplement donner des sommations, elle doit aussi être ferme», dit le rappeur kaolackois qui appelle au boycott cette société de téléphonie. «Orange foule tout le temps au pied les recommandations de l’Artp. Le gouvernement du Sénégal n’hésite pas sévir lorsqu’il s’agit des entrepreneurs sénégalais fautifs, mais il est très frileux s’il s’agit des multinationales étrangères. Les dirigeants africains ont un manque de courage», s’indigne l’activiste.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.