vendredi, juillet 12, 2024
.
.

Loi d’amnistie : Guy Marius Sagna vote non

par pierre Dieme

Le député Guy Marius Sagna compte voter non à la loi d’amnistie. Il l’a affirmé en séance plénière ce mercredi 6 mars. Le parlementaire souligne que « si Macky Sall vou lait libérer les détenus politiques et Ousmane Sonko, il doit abandonner les charges ».

« Moi Guy Marius Sagna, je ne voterais jamais une loi d’impunité comme pour dire que ceux qui sont morts ont perdu, Ousmane Sonko n’est pas partant de cette loi initiée par Macky Sall et ces collaborateurs qui insultent la mémoire de ces morts. Justice pour ces Sénégalais assassinés, justice pour ces citoyens torturés, Justice pour les détenus arrêtés de manière arbitraire. Depuis 2014, vous êtes en train de donner des permis d’assassiner. En réalité cette loi, c’est un permis pour assassiner les Sénégalais, c’est n’est pas de l’amnistie, c’est de l’amnésie et on ne l’acceptera pas », a déclaré le député de l’ex-Pastef.

 Qui ajoute : « Il faut dire au Président Macky Sall lui qui a injustement emprisonné ces gens s’il veut les libérer, il n’a qu’à opter pour l’abandon des charges. Mme le ministre, je vous invite à dire au président qui a injustement privé Ousmane Sonko de ses droits d’être candidat peut s’il veut le faire libérer, faire une modification de l’article L57 du code électoral ».

Selon lui, « il faut expliquer à la population pourquoi Macky n’a pas voulu passer par la modification de l’article L 57 du code électoral   à la place de la loi d’amnistie. C’est parce que c’est lui le parrain de ces actes de violences qui ont ôté la vie à ces gens. En réalité cette loi ce n’est pas dans l’intérêt de Sonko, ni des détenus politiques encore moins pour le peuple ».

D’après le parlementaire, la « loi d’amnistie, c’est pour le Président Macky sall et ses proches et ceux par qui il passait pour exécuter ces actes de tortures envers les populations ainsi que de son fil qui recrutait des nervis. Il n’y a pas que l’amnistie pour libérer ces gens il y a d’autres recours. Il veut se cacher derrière Ousmane Sonko, derrière les détenus politiques pour effacer ces actes. Il peut opter pour l’abandon des charges pour les libérer s’il y tient vraiment. Il suffit juste qu’il ordonne le juge ou le procureur pour que les charges soient abandonnées des charges créées de toute pièce », a dit Guy Marius Sagna.

Cecile Bassène

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.