dimanche, juillet 21, 2024
.
.

Le temps du dégel

par pierre Dieme

Bon comme il est possible de se contenter de peu. Contentons-nous de ce que Macky Sall et ses dialogueurs ont pu nous mettre sous la langue pour deux jours de dialogue. Macky Sall a réussi vraiment à dérouler son agenda politique. En plaçant deux de ses hommes de confiance à la tête de deux commissions (les ministres Ismaïla Madior Fall et Me Sidiki Kaba), le chef de l’Etat a réussi à apaiser tous puisque les 16 candidats retenus par le Conseil constitutionnel vont s’aligner sur le départ du 02 juin.

D’autres recalés du genre Karim Wade, Alioune Sarr, Cheikh Tidiane Gadio… pourront être remis en salle après réexamen de leurs dossiers de parrainage. Bon pour Ousmane Sonko, le tailleur-diplomate en chef dit que ses affaires avec Adji Sarr et Mbaye Mbaye Niang, bokoussi.

La Société civile va pouvoir garder le filon du suivi électoral. Alors Ousmane Sonko va rester en prison et suivre depuis le Cap Manuel les débats du 02. Mais que non on oublie que l’amnistie va lui donner sa part de liberté. Tout comme son candidat Bassirou Diomaye Faye. Tout le monde est content et tout se passe dans le meilleur des Sénégal possible. Macky Sall va garder le poste jusqu’en fin juin et mieux encore jusqu’en juillet avec de prendre ses clics et clacs pour glaner le titre d’ancien président de la République.

Et vous vous rendrez compte dans quelques temps, on sentira que les 16 qui n’avaient qu’une seule préoccupation, c’est qu’on ne leur dit pas qu’ils vont tout refaire à zéro, vont se ramollir tout doucement jusqu’à s’éloigner de AAR SUNU Election puisqu’élection aura lieu le 02 juin. Le temps du dégel est arrivé. Ce pays nak en a vraiment besoin pour ranimer notre économie en veilleuse et surtout que tout l’école s’aplatisse aussi.
KACCOOR BI – LE TEMOIN

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.