mercredi, juillet 24, 2024
.
.

LE COUP DE GEULE DE DOUDOU WADE

par pierre Dieme

Dans une intervention remarquée ce dimanche sur le plateau de « Point de vue », l’émission phare de la RTS, Doudou Wade, ancien patron des Libéraux du PDS à l’Assemblée nationale, a livré une analyse sans concession de la situation politique actuelle au Sénégal.

Le vétéran de la scène politique sénégalaise n’a pas mâché ses mots, dénonçant avec vigueur l’annulation du débat d’orientation budgétaire par le bureau de l’Assemblée nationale. « C’est une faute grave », a-t-il martelé, estimant que cette décision prive les députés de leur rôle crucial de contrôle.

Wade a également pointé du doigt les tensions croissantes entre l’exécutif et le législatif, appelant à un dialogue urgent pour préserver le bon fonctionnement des institutions. « On ne peut pas mettre nos institutions dans l’informel », a-t-il averti, visant particulièrement les récentes déclarations du Premier ministre qu’il juge « catastrophiques ».

Le député n’a pas épargné son propre camp, abordant sans détour les difficultés internes du PDS. Il a notamment évoqué la controverse entourant les récentes nominations au sein du parti, laissant planer le doute sur l’implication réelle du président Abdoulaye Wade dans ces décisions.

Fidèle à sa réputation d’homme politique expérimenté, Doudou Wade a livré une analyse nuancée des défis auxquels fait face le nouveau gouvernement. Tout en reconnaissant la difficulté de la tâche, il a appelé les nouveaux dirigeants à faire preuve de sérénité et à se concentrer sur les problèmes concrets du pays.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.