samedi, juillet 13, 2024
.
.

Le Bureau politique du Parti JENGU TABAX dénonce la politisation et la mauvaise gestion de la pandémie de la COVID19

par pierre Dieme

Le Bureau politique du Parti de la Construction et de la Solidarité /JENGU TABAX s’est réuni ce lundi 01 juin 2020 à 21h par visioconférence pour examiner l’ordre du jour suivant :

  1. ANALYSE DE LA SITUATION POLITIQUE ET DE L’EVOLUTION DE LA PANDEMIE DE LA COVID-19
  2. PERSPECTIVES 
  3. QUESTIONS DIVERSES 

Abordant le premier point de l’ordre du jour, le Bureau politique a déploré, sur le plan national :

  • la violence des forces de l’ordre contre les populations dans certaines localités du Sénégal notamment à Cap- Skirring où elles protestaient contre les pénuries d’eau. Ainsi dans certaines localités comme Touba, Kaolack, Chérif Lo et Dakar, où elles ont manifesté contre la prorogation du couvre-feu et l’interdiction des déplacements interurbains qui a durement freiné leurs activités socio-économiques
  • la politisation et la mauvaise gestion de la pandémie de la COVID19 notamment les tergiversations sur la stratégie de lutte contre la pandémie qui se traduisent par un relâchement de la population avec comme conséquence la progression inquiétante de la propagation.
  • la communication chaotique du gouvernement dans la gestion de crise.

Le Bureau Politique salue l’Appel de Kinshasa du 28 mai 2020 lancé par le Président Boubacar CAMARA, Président Fondateur Honoraire de notre parti, pour un programme de sortie de crise « TUMBI-19 ».

Le Bureau politique félicite le Président CAMARA pour sa constance et son esprit d’anticipation dans la gestion de la COVID-19. Le Bureau Politique rappelle que sur les 33 mesures de gestion de la COVID 19 proposées par le Président Boubacar CAMARA le 21 mars dernier, 28 sont intégralement reprises et pour la plupart, mal exécutées par le Gouvernement. Le Bureau politique salue le combat qu’il a mené contre la stigmatisation et pour le rapatriement des compatriotes décédés à l’étranger des suites du coronavirus à travers l’initiative « SUNU NEW, SUNU REW ». Le Bureau politique salue particulièrement les 19 mesures préconisées pour une sortie de crise réussie.

Le Bureau politique salue les jeunes du PCS/JENGU TABAX pour l’animation de forum à travers les réseaux sociaux ainsi que les Femmes, sous l’égide de la Présidente Ndèye Awa DIENG, pour leur disponibilité, leur engagement et leur mobilisation sans faille.

Le Bureau politique félicite les commissions techniques pour les efforts de vulgarisation des idéaux du parti et du programme Tabax.

Le Bureau politique a accordé une mention spéciale au Secrétaire National chargé de la communication qui assume avec brio cette fonction.

Le Bureau politique exhorte les militants ainsi que leurs familles respectives à la prudence et les encourage à se conformer aux mesures barrières.

Le Bureau politique félicite les médecins et les forces de l’ordre pour le travail remarquable abattu dans la gestion de la Covid-19 durant ces trois derniers mois.

Le Bureau politique déplore le comportement de certains sénégalais s’opposant à l’enterrement de victimes de la COVID.

Le Bureau politique constate et regrette le relâchement des sénégalais consécutif à l’Appel du Président de la République d’«apprendre à vivre en présence du virus » au moment où la prise de conscience commençait à se faire sentir. Cette situation a augmenté la souffrance et l’inquiétude des populations. Certains d’entre elles, même malades, refusent de se rendre à l’hôpital de peur de se voir stigmatiser ou de contracter le virus.

Le Bureau Politique déplore les désagréments dus aux décisions inopportunes et inappropriées prises par l’Etat dans les secteurs de l’éducation et du transport.

Le Bureau Politique constate et regrette les conditions de reprise des enseignements pour les classes d’examen n’étant pas réunies avec le risque de contamination du corps enseignant et des élèves.   

Quant au niveau universitaire, le défaut de connexion et de matériel adéquat est noté chez les étudiants, notamment ceux de l’intérieur du pays. 

Sur le plan international, le Bureau politique condamne la tuerie au Burkina Faso avec notamment la perte de 25 personnes. 

Le Bureau politique témoigne sa solidarité à la communauté Afro-américaine à l’occasion de l’assassinat de Georges FLYOD, dans des conditions inhumaines qui ont ému le monde entier, par des policiers racistes blancs.

Abordant le second point de l’ordre du jour relatif aux perspectives, le Bureau politique a invité les militants a accordé une attention particulière aux questions suivantes :

  • les stratégies de l’après Covid-19  et la vulgarisation du programme TUMBI-19 ; 
  • La massification du parti à travers la mise en place des comités de base ;
  • la préparation des élections locales.

Abordant les questions diverses, le Bureau politique s’est ému de la décrédibilisation des actes émanant de l’Etat à travers la polémique sur l’authenticité du décret sur l’honorariat au Conseil économique, social et environnemental. 

Le Bureau politique s’est également interrogé sur la finalisation du dialogue politique suspendu du fait de la pandémie de la COVID-19 notamment sur le sort de l’audit du processus électoral et du fichier électoral ainsi que des incidences sur les prochaines des élections dont la date est jusqu’ici inconnue.

L’ordre du jour étant épuisé, la connexion a été interrompue.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.