.
samedi, mai 18, 2024
.
Accueil ActualitésPolitique La Mission parlementaire se perd en chemin

La Mission parlementaire se perd en chemin

par pierre Dieme

« Un ministre, ça ferme sa gueule où ça démissionne », a-t-on  coutume de dire. Un député nak, « Yalla rek mo kham » (seul Dieu sait).

Mais nous aussi nous allons sans doute bientôt savoir dans le cadre de l’enquête diligentée par la Mission d’information de l’Assemblée nationale.

En effet, pour voir clair dans cette histoire, dans ce programme de décennal de lutte contre les inondations, le député Vincent Monteilde Kaolack en a vu de toutes les couleurs.

Non seulement il n’est pas parvenu à rencontrer le ministre du Budget comme il le prévoyait dans ces petits projets, mais j’insiste, les chiffres racontés ça et là ne correspondent pas du tout.

Ainsi au ministre de l’Eau propre ou sale où l’on parle de 500 milliards dépensés déjà dans un autre département on évoque 3 millions à peine.

Pour dire donc tout le flou artistique qui concerne le projet du plan.

En fait, avons-nous affaire à un plan décennal ou à un programme décennal parce qu’un plan, c’est concis, net, précis et sans tranchant sur les côté.

Tandis qu’on programme, c’est un programme rek, c’est-à-dire qu’on envisage avec les moyens du bord et après on voit comment les choses peuvent se faire. Voila toute la différence.

Et si aujourd’hui un cadre de Benno Bokk Yakkar comme Vincent Monteilaffirme qu’il ne fait que rendre compte de la mission qu’on lui avait confié et non faire plaisir à des camarades de Benno Bokk Yakkar, il n’ y a nulle doute que cette affaire risque encore de nous garder quelques secrets.

On verra avec le temps comme disent les sénégalais.

CEBE

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.