samedi, mai 25, 2024
.
.
Accueil non classées Khady Ndiaye Coulibaly, Seydina Omar Touré. Khady Ndiaye moy Capitaine Touré (Par Cheikh Koureyssi Ba)

Khady Ndiaye Coulibaly, Seydina Omar Touré. Khady Ndiaye moy Capitaine Touré (Par Cheikh Koureyssi Ba)

par pierre Dieme

Impossible de ne pas frissonner au vu de ce spectacle déchirant d’un OUSMANE SONKO debout, hier, en cette nuit bénie de Ramadan sur les marches du Palais présidentiel pour étrenner ses nouvelles fonctions de Premier Ministre. De même il fallait avoir le coeur bien accroché pour ne pas trembloter d’émotion en suivant ce jeune président de la République (qui il n’y a même pas encore 20 jours était sous les fers des cachots fétides de Macky SALL) décliner son tout premier message pour souhaiter à la nation une bonne fête de l’Indépendance…

Difficile de ne pas replonger dans le chapitre 12 du Coran, retraçant dans le plus beau récit de toute l’histoire des prophètes la merveilleuse histoire de YUSUF, Joseph,pour en noter et retenir la quintessence. En effet les porteurs de l’espoir, ces jeunes compatriotes qui ont secoué le cocotier il y a juste une décennie pour lancer le défi des défis au Système, mais également tous les patriotes qui ont cru en eux dès le début de l’aventure pour les accompagner, avaient fini par être habités par l’anxiété. Le Secours de Allah est alors venu. Les victimes du complot désormais en position d’autorité, les comploteurs au bord du gouffre attendent que se confirme la parole divine. Quel signe prodigieux de Allah Swt !

Le verset 110 de la Sourate 12 du Coran est explicite :

حَتَّىٰٓ إِذَا ٱسْتَيْـَٔسَ ٱلرُّسُلُ وَظَنُّوٓا۟ أَنَّهُمْ قَدْ كُذِبُوا۟ جَآءَهُمْ
نَصْرُنَا فَنُجِّىَ مَن نَّشَآءُ ۖ وَلَا يُرَدُّ بَأْسُنَا عَنِ ٱلْقَوْمِ ٱلْمُجْرِمِينَ

Hatta’ izâ-s-tay’asa-r- rusulu wazannou’ annahum qad kuzibou ja’ ahum nasrunâ fanujjiya man nashâ’a walâ yuraddu ba’sunâ

‘ani-l-qawmi-l-mujrimeena

<< Quand les messagers faillirent perdre espoir (et que leurs adeptes) eurent pensé qu’ils étaient dupés voilà que vint à eux Notre secours. Et furent sauvés ceux que Nous voulûmes. Mais Notre rigueur ne saurait être détournée des gens criminels>>.

Gloire à ce Dieu de Justice qui, pour sauver ce merveilleux Peuple du Sénégal, a actionné les homonymes de Khadija l’épouse bénie du prophète Mohamed PSL et de Seydina Oumar le deuxième Calife rashidoune. KHADY NDIAYE épouse Coulibaly, patronne du Sweet Beauty et le Capitaine TOURÉ de la Section des Recherches de la Gendarmerie Nationale ont droit aux honneurs et à la générosité éternels de la patrie reconnaissante.

* Celle-là, parturiente grosse de jumeaux, avait survécu miraculeusement à un empoisonnement pour lutter avec l’énergie du désespoir afin de sauver son second bébé, tout en puisant dans sa foi inébranlable les ressources morales pour ne pas céder à l’odieux chantage qui lui était proposé pour liquider OUSMANE SONKO. Même à l’article de la mort, à deux doigts de perdre son second bébé, Khady a dit non ! Khady a crié non ! Khady a hurlé non !

* Celui-là, pour sa part, jeune officier loyal et intransigeant, s’est simplement souvenu depuis le jour de sa prestation de serment que le prestigieux corps auquel il appartient a pour socles de valeurs le diptyque PRO LEGE, PRO PATRIA (la loi et la patrie). Son salaire décent ou maigre, c’est selon, lui suffit amplement et il n’attend d’autre promotion ou avancement dans sa carrière qu’autres que ceux originant de son propre mérite. Le jeune Capitaine a eu la force, le courage et la dignité d’opposer un Non poli, ferme et courtois à toutes les offres de toutes sortes.

Si l’une ou l’autre avait accepté les propositions alléchantes qui lui avaient été faites, le tandem Sonko-Diomaye ne serait pas aujourd’hui dans l’air du temps. Le Sénégal souillé serait dans la fange de la banlieue du monde. La honte, le discrédit et le déshonneur sur nous et nos descendants. Cette belle cocarde tricolore avec l’étoile verte au milieu à jamais souillée…

N’ayons garde d’oublier, comme le rappelle le verset 111 de la même sourate YUSUF, que la saga des prophètes est le lot des hommes que Dieu a choisis pour imprimer Sa volonté :

« Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d’intelligence. Ce n’est point là un récit fabriqué. C’est au contraire la confirmation de ce qui existait déjà avant lui, un exposé détaillé de toute chose, un guide et une miséricorde pour des gens qui croient ».

« Laqad kana fee qasasihim ´ibratu-l-li’ouli-l’- alalbabi ma kana hadeethan yuftara walakin tasdeeqa allathee bayna yadayhi watafseela kulli shayin wahudan warahmatan liqawmin yuminoona ».

Alhamdoulillah, Sonkoy Diomaye mais retenons pour la postérité les noms de ces deux enfants de la patrie qui ont dit non.

BONNE FÊTE DE L’INDÉPENDANCE À TOUS

* Par Cheikh Koureyssi Ba

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.