mardi, juin 18, 2024
.
.
Accueil A la Une Incohérence

Incohérence

par pierre Dieme

Comme nous sommes tombés bas! D’un pays à la démocratie si respectée et enviée, nous en sommes arrivés à nous faire remonter les bretelles par l’ONU. La rapporteuse spéciale de cette organisation mondiale ignore sûrement que d’autres détenus d’opinion sont couchés dans nos geôles pendant que des juges rampants trainent les pieds pour mieux les brimer. Il faut bien qu’ils payent leur effronterie, ces jeunes gens qui ont osé parodier des unes de journaux ou filmer la vieille prison de Dakar.

Et si tous ces détenus politiques adoptaient la ligne de notre confrère Pape Alé Niang, qui a effectué une grève de la faim, nul doute toutes les télévisions du monde se braqueraient sur ce charmant pays dont le Chef piétine la Constitution tandis que ses juges, ses forces de défense et ses préfets se chargent du sale boulot. Qui pour emprisonner, qui pour interdire et qui pour contraindre avec des prétextes franchement ridicules.

Ceux qui ont lu les motifs de l’interdiction par le préfet de Dakar du rassemblement de la coalition Yewwi Askan Wi, prévu aujourd’hui à la Place de la Nation, ont dû se retenir pour ne passe rouler parterre. Tellement les prétextes donnés sont grotesques et tirés parles cheveux. Car, de mémoire de Dakarois, jamais on n’a vu les préparatifs de la fête de l’Indépendance du 04 avril débuter en janvier !

Jamais mais alors là jamais. C’est pourtant ce que prétend le brave préfet de Dakar. Défense de rire sous peine de se retrouver en prison !Quant aux travaux du BRT, cela fait des années qu’ils durent mais on nous dit que ces messieurs de l’opposition retarderaient les travaux du Bus Rapide Transit dont le beau-frère nous promettait la réception des 120 bus électriques avant la fin de l’année écoulée.

On attend toujours pendant que les travaux s’étirent. La mise en circulation de ce transport de grande masse est programmée pour l’été 2023. Les cinq petites heures d’une éventuelle manifestation de l’opposition retarderaient donc l’exécution de travaux qui ont balafré toute la capitale et sa banlieue !

Encore une fois, ne riez surtout pas le procureur de la République pourrait prendre la mouche ! Ces interdictions kafkaïennes interviennent pendant que, dans le camp du pouvoir, on déroule. Bravo Monsieur le préfet, si avec ça vous n’êtes pas promu gouverneur, ce serait à désespérer de nos autorités!
KACCOOR BI – LE TEMOIN

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.