jeudi, juillet 25, 2024
.
.

God save the lions

par pierre Dieme

Ce dimanche à 19 heures GMT, Angleterre–Sénégal ou David contre Goliath ! A priori, les Three Lions partent ultra-favoris dans cette rencontre. La bande à Kalidou Koulibaly refuse de se présenter en victimes expiatoires et tient à écrire son histoire

Angleterre–Sénégal ou David contre Goliath ! A priori, les Three Lions partent ultra-favoris dans cette rencontre que l’ancien capitaine John Terry a déjà donné vainqueur à 99 %. Sauf que la bande à Kalidou Koulibaly refuse de se présenter en victimes expiatoires. Elle tient à écrire son histoire qu’elle voit au-delà des quarts de finale. Une performance jamais réalisée par une sélection africaine dans une phase finale de coupe du monde. L’Afrique peut aussi compter sur le Maroc qui affronte la Roja de l’Espagne.

Ecrire leur histoire ! C’est la mission que s’est fixée l’équipe nationale de football du Sénégal. La bande à Kalidou Koulibaly qui affronte l’Angleterre de Harry Kane est donc à 90 voire 120 minutes pour réaliser son rêve. Le dénouement peut même avoir lieu dans l’épreuve fatidique des tirs au but. Voilà pourquoi, il faut parer à toute éventualité. Ce qu’a déjà compris Aliou Cissé, auréolé du titre de ch ampion d’Afrique et meilleur sélectionneur selon la confédération africaine de football (CAF). «Mon objectif premier c’est de passer le premier tour. Ensuite, nous allons engager les matches à éliminations directes que nous savons désormais jouer», avait lâché le technicien sénégalais, devenu véritable chouchou des médias lors des conférences de presse.

Le double ballon d’or sénégalais (2001 et 2002), El Hadji Ousseynou Diouf avait d’ailleurs confirmé de tels propos. «Nous ne savions pas joué des matches couperets, mais ce n’est plus le cas maintenant», a soutenu en marge de la brillante victoire des Lions devant l’Equateur, le 29 novembre dernier au Khalifa International stadium.

 Par ailleurs, si on ne peut rien présager de cette victoire, les Lions semblent gonfler en bloc. Surtout suite à la sortie de John Terry qui les a enterré avant même le coup d’envoi. L’ancien capitaine des Blues s’est permis de citer la pléthore de stars qui composent la sélection anglaise avec Phil Foden, Rashford et autre Mason Mount.

Des grosses individualités face auxquelles la sélection entend répondre par le collectif. «Sadio Mané est irremplaçable. Après son forfait et notre défaite d’entrée face à la Hollande, 2/3 de la planète pensaient qu’on allait être éliminés dès le premier tour. Sauf qu’ils ont oublié que la sélection est avant tout un collectif. Nous l’avons prouvé avec cette qualification en 8èmes de finale», a rappelé fièrement Kalidou Koulibaly, homme du match face à l’Equateur et auteur du but de la victoire des Lions.

JOUER POUR L’AFRIQUE

Le Sénégal et le Maroc sont les deux sélections à avoir franchi le premier tour de cette coupe du monde qatarie. Le Cameroun, le Ghana et la Tunisie sont contraints à rentrer à la maison. Ce qui constitue une belle performance comparée au bide de Russie en 2018 où les cinq représentants du continent ont été éliminés dès le premier tour. Mais aussi une motivation supplémentaire pour les Lions du pays de la Téranga et ceux de l’Atlas. Le Maroc qui a terminé premier sa poule affronte la Roja de l’Espagne. Ce qui promet donc de chaudes empoignades pour les représentants de l’Afrique. Ce qui est loin d’être un hasard parce que le Sénégal et le Maroc occupent respectivement les 18ème et 22ème places au classement de la Fifa.

Rendez-vous donc demain dimanche à partir de 22 heures, (19 heures GMT) à Al Bayt Stadium de Doha avec ses 68.895 places.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.