.
mercredi, avril 17, 2024
.
Accueil ActualitésSociété Les séniors dans l’œil du cyclone: Ce qui les désarme face au covid-19

Les séniors dans l’œil du cyclone: Ce qui les désarme face au covid-19

par admin

Le covid-19 choisi ses victimes favorites au Sénégal. Il s’agit bien des personnes âgées, souffrant pour la plupart de comorbidités (présentant d’autres maladies chroniques).

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Sur les treize décès enregistrés chez les patients infectés par le covid-19 depuis le début de l’épidémie au Sénégal, seul un patient parmi eux était jeune. Le reste, c’est-à-dire les 12 autres personnes décédées du covid-19, sont toutes âgées de plus de 58 ans. Elles font 92,2% du taux de décès. Parmi ces personnes décédées du covid-19, 2 ont 58 ans, 5 sont âgées de 60 à 68 ans et 5 autres ont entre 74 à 94 ans.

En effet, plusieurs facteurs expliquent la vulnérabilité des personnes âgées face au covid-19. Parmi eux, il y a la baisse du niveau de l’immunité chez eux et l’installation de certaines maladies chroniques avec l’âge. Ce qui crée un terreau fertile qui accroît  la virulent du virus dans leur organisme.

Pourquoi elles ils sont exposées

Des facteurs que confirme le Directeur de la Santé publique, joint par iGfm. «Les personnes âgées, la plupart du temps, sont sujettes à l’hypertension artérielle, à un diabète, à une insuffisance rénale etc. Et la plupart, il y a une baisse de l’immunité avec l’âge. Ce n’est pas avec toutes les personnes âgées. Mais la plupart du temps, sous nos tropiques, il y a ces pathologies que les personnes âgées trainent pendant ce cycle de vie», a expliqué Dr Marie Khemess Ngom Ndiaye.

Et ces pathologies, participent à désarme les personnes âgées devant le covid-19: «Ces pathologies peuvent accentuer la maladie. Pour le cas du covid-19, c’est une infection, donc cette infection peut accentuer soit une hypertension, ou d’autres pathologies sous-jacentes. Surtout le diabète», a-t-elle indiqué.
Cette situation ne concerne pas que pour le Sénégal. En effet, dans le monde, ce sont les personnes âgées, surtout avec des comorbidités, qui développement le plus souvent les formes graves de la maladie à covid-19. En France par exemple, 71% des personnes décédées ont plus de 75 ans. Ceux qui ont de 65 à 74 ans font 18% de la mortalité, et 10% pour ceux qui ont entre 45 et 64 ans. Les personnes qui sont âgées de 15 à 44 ans ne font que 1% de la mortalité.

Oms: « Elles sont les plus menacées »

L’organisation mondiale de la Santé est bien consciente d’une telle situation. En effet, en avril, elle avait souligné que «dans de nombreux pays, ce sont les personnes âgées qui sont les plus menacées». Et celles-ci «rencontrent les plus grandes difficultés en ce moment.»

«Bien que tous les groupes d’âge soient exposés au risque de contracter la Covid-19, les seniors courent un risque important de développer une maladie grave en raison des changements physiologiques liés au vieillissement et d’éventuelles affections préexistantes» a indiqué l’institution.

Aujourd’hui,  les séniors doivent être protégés à tout prix, au risque de les voir fortement décimés par l’épidémie.  A ce jour, qui de mieux placés que les jeunes et les adultes pour porter ce combat pour leur protection, à travers l’application stricte des mesures barrières et des recommandations sanitaires dans nos demeures?

Youssouf SANE

 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.