samedi, mai 25, 2024
.
.
Accueil ActualitésEconomie Pétrole sénégalais : Faute d’argent, les australiens vendent leur part…

Pétrole sénégalais : Faute d’argent, les australiens vendent leur part…

par admin

La Société australienne Far ne veut plus investir un sou dans le pétrole sénégalais. Celle ci détenait 15 % du bloc pétrolier Sangomar a décidé de vendre ses parts. Devant contribuer à hauteur de 163 millions de dollars dans le budget 2020 de la coentreprise, elle «reconnaît qu’il est peu probable qu’elle soit en mesure de financer sa part future des engagements substantiels du projet sur la base de ses réserves de trésorerie actuelles et de ses futures augmentations de capital.» Ainsi, les autorités de la compagnie informent que le «processus de vente de tout ou partie des intérêts directs des FAR a commencé.» Vendredi, la société pétrolière australienne a annoncé le démarrage d’un processus de vente de tout ou partie de sa participation directe dans les projets Sénégal Rufisque Offshore, Sangomar Offshore et Sangomar Deep Offshore. Pourtant, il y a quatre mois Far avait déclaré avoir reçu des approbations de crédit pour une facilité de prêt de 300 millions de dollars garantie par la Macquarie Bank, BNP Paribas et Glencore.

… Far, un junior pétrolier qui s’est cassé les dents au Sénégal

Il faut dire que le junior pétrolier australien s’est cassé les dents au Sénégal. Ayant beaucoup contribué aux découvertes pétrolières aux larges de l’océan Atlantique, la société est aujourd’hui bousculée par les majors. La décision de sortir du Sénégal a été motivée surtout par la perte du procès qu’il a intenté à lWoodside ( plusieurs milliards de dollars de chiffre d’affaires) contrairement à Far (quelques centaines de millions de dollars). En effet, en février dernier, la Chambre d’arbitrage international a débouté Far qui contestait, au nom du droit de préemption, la cession de 35 % de parts que détenaient ConocoPhillips-son ex associé-(sur trois blocs pétroliers) à Woodside pour un montant de de 430 millions de dollars. A la suite de cette décision, le cours en bourse de Far s’est réduit à quelques centimes de dollars. Tant les investisseurs attendaient l’issue de ce procès qui pouvaient « renflouer » les caisse de Far. En effet, Far espérait gagner la bataille judiciaire et ensuite obtenir un dédommagement de plusieurs centaines de millions de dollars de Woodside. Rien donc n’a fonctionné dans les plans pour les australiens qui ont donc décidé de quitter le Sénégal après y avoir découvert plus de 2 milliards de barils de pétrole.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.