mardi, mai 28, 2024
.
.
Accueil ActualitésSociété Baptême célébré à Darou Marnane, épicentre de Covid-19 à Touba : la mère du bébé cueillie par la police

Baptême célébré à Darou Marnane, épicentre de Covid-19 à Touba : la mère du bébé cueillie par la police

par admin

Une scène assez comique s’est passée, hier, en plein jour, lors d’un baptême à Darou Marnane, quartier-épicentre du Coronavirus à Touba. En effet, après un report dudit évènement, le baptême du bébé a été fixé à ce vendredi. Et en dépit de la mesure d’interdiction des rassemblements pour éviter la propagation de Covid-19, les femmes de ce quartier avaient décidé de la braver.

Et selon le journal SourceA dans sa parution de ce samedi, les policiers ont été alertés  par un individu. Et subitement ils ont fait une descente sur les lieux. Mais lorsque leur véhicule a été stationné devant la maison abritant le baptême, ce fut un véritable désordre. La foule s’est fondue dans la nature. Ainsi, les occupants  des lieux composés, essentiellement, de femmes, ont détalé plus vite qu’Ussein Bolt.

Mais précise nos confrères, les flics ne sont pas rentrés bredouilles. Car, à défaut d’y trouver l’époux, ils ont interpellé la mère du nouveau-né, pour n’avoir pas respecté la mesure interdisant les rassemblements.

Tu pourrais aussi aimer

Baptême célébré à Darou Marnane, épicentre de Covid-19 à Touba : la mère du bébé cueillie par la police

par admin

Une scène assez comique s’est passée, hier, en plein jour, lors d’un baptême à Darou Marnane, quartier-épicentre du Coronavirus à Touba. En effet, après un report dudit évènement, le baptême du bébé a été fixé à ce vendredi. Et en dépit de la mesure d’interdiction des rassemblements pour éviter la propagation de Covid-19, les femmes de ce quartier avaient décidé de la braver.

Et selon le journal SourceA dans sa parution de ce samedi, les policiers ont été alertés  par un individu. Et subitement ils ont fait une descente sur les lieux. Mais lorsque leur véhicule a été stationné devant la maison abritant le baptême, ce fut un véritable désordre. La foule s’est fondue dans la nature. Ainsi, les occupants  des lieux composés, essentiellement, de femmes, ont détalé plus vite qu’Ussein Bolt.

Mais précise nos confrères, les flics ne sont pas rentrés bredouilles. Car, à défaut d’y trouver l’époux, ils ont interpellé la mère du nouveau-né, pour n’avoir pas respecté la mesure interdisant les rassemblements.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.