.
samedi, avril 20, 2024
.
Accueil ActualitésPolitique Insécurité : le réquisitoire de Gakou

Insécurité : le réquisitoire de Gakou

par admin

Le leader du Grand parti (GP), Malick Gakou, brise le silence. En tournée économique nationale depuis le 24 janvier dernier, le responsable politique exhorte les autorités à prendre toutes les mesures visant à assurer la sécurité de la population. Il l’a dit à l’étape de Djeddah-Thiaroye Kao, hier mercredi, 29 janvier.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

« Je voudrais dire qu’aucun Etat ne peut se développer dans l’insécurité, déclare-t-il. Aucun Etat ne peut se développer sans la paix sociale. C’est la raison pour laquelle j’exhorte le gouvernement à prendre toutes les dispositions afin de protéger nos concitoyens.

Je pense que le gouvernement a encore d’énormes efforts à faire parce que l’insécurité est en train de gagner du terrain dans notre pays. Et cela est en porte-à-faux avec les perspectives de paix sociale et de cohésion nationale que nous voulons instituer pour inscrire notre pays sur les bases de son développement économique et social ».

Dans un autre registre, l’opposant a exprimé son soutien au collectif de refus ’’Noo Lank’’, s’agissant de la lutte contre la hausse du coût de l’électricité. « Sans démocratie, sans l’expression vivante des libertés, aucun Etat ne peut assurer les bases de son développement », motive Gakou.

Il y a 3 jours, dans la banlieue dakaroise, une jeune dame, Ndioba Seck, a reçu 64 coups de couteau. Avant, une autre femme a été retrouvée décapitée dans la forêt de Kolda. 2 cas parmi tant d’autres récemment enregistrés. Et les enfants ne sont pas épargnés.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.