lundi, juin 24, 2024
.
.
Accueil ActualitésSociété Les enseignants et étudiants en grève : le G20 passe à l’acte

Les enseignants et étudiants en grève : le G20 passe à l’acte

par admin

Malgré les assurances du ministère de la Fonction publique qui a fait face à la presse pour les rassurer, les enseignants affiliés aux centrales du G20 désertent les classes aujourd’hui.

La Fonction publique a révélé avoir pris 25 mille actes pour régulariser la situation de près 47900 agents entre 2017 et 2019. Au même moment, trois universités ont décrété une grève aussi.

A l’UGB, les étudiants ont décrété 120 h de restauration gratuite et sans ticket, à Bambey, 72h sans cours ont été aussi lancées hier. A l’Université technique de Kaolack c’est aussi la grève pour 24h. Selon Abdou Faty, secrétaire général du SELS/A, «  depuis la signature du protocole du 30 avril 2018 entre le gouvernement du Sénégal et le G7 et du procès-verbal du 30 aout 2019 entre le ministre et le SIENS, nous avons constaté pour le déplorer un faible niveau de mise en œuvre des accords, malgré la reprise du monitoring au mois d’octobre 2019 ».

Parmi ces insuffisances  on peut citer : le retard dans le parachèvement du processus de dématérialisation des actes et procédures de la fonction publique; le non-paiement intégral des sommes dues destinées à l’apurement des rappels ; la non-matérialisation des accords portant sur la mise en place du nouveau système de rémunération, la création du corps des administrateurs scolaire et l’application des conclusions retenues à l’issue des ateliers portant sur l’enseignement de l’arabe ; le paiement des prêts au logement des détenteurs de conventions délivrées en 2016.  

En plus de cela, d’autres manquements liés au non-respect de certains accords en cours de matérialisation sont aussi notés à savoir l’application conséquente de l’accord sur les passerelles professionnelles et la remise de notifications d’attribution des parcelles à certaines organisations sans aucune suite.  
Le G7 a également profité de cette occasion pour déplorer les décisions impopulaires, prises de façon unilatérale par les autorités ces derniers temps telles que l’augmentation injustifiée du prix de l’électricité et de l’eau et la violation de libertés publiques consacrées par notre constitution.  

Selon Abdou Faty, « après une analyse approfondie de la situation délétère qui prévaut dans les secteurs vitaux de notre pays, le G7 condamne avec véhémence les violations récurrentes des accords, les multiples tentatives de remise en question des engagements et de l’absence de mesures de protection du pouvoir d’achat des travailleurs », déclare-t-il.   
Par ailleurs, le G7 exige du gouvernement la mise en œuvre immédiate de tous les accords signés.  « Nous sommons, le gouvernement du Sénégal de respecter les protocoles d’accords du 30 avril 2018 et celui du 30 aout 2019, d’annuler les hausses injustifiées planifiées contre les travailleurs ».   

Sur ce, le G7 à l’issue de sa plénière du 10 janvier 2020, a décrété le plan d’action suivant : Mercredi 22 janvier 2020 : débrayage à 10H suivi d’AG d’établissements. Le Jeudi 23 janvier grève totale suivie d’une marche du G7 à Dakar…

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.