samedi, juin 22, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique Disproportionnée

Disproportionnée

par pierre Dieme

On prend les mêmes et on recommence ! Et d’ailleurs, c’est juste un poste de prestige. L’histoire de se faire des sous et entretenir la clientèle politique. Il faut bien que le parti soit massifié. Tant pis si par accident un cachotier en arrive à diriger le pays. Pour l’expertise des candidats, il faudra repasser. Ainsi va le Sénégal depuis que la politique est devenue une rente. Il faut être docile, suivre la ligne du parti et ne jamais être en contradiction avec celui qui nomme et dégomme.

Malgré notre statut de terre de démocratie, c’est toujours la pensée unique qui y prévaut. Pour ces velléités de rébellion, l’ancien premier vice-président de notre Assemblée nationale si avachie, Moustapha Cissé Lo, a payé fort le prix de sa liberté. Il n’aurait jamais insulté ses camarades de Parti ou se dresser face au Chef. On lui a montré la porte de sortie. Sa formation politique s’étant réunie, et sans l’entendre, l’avait exclu. Il ne fallait pas mettre en péril la vie du parti. Comparé à l’acte de Cissé Lo, celui posé par le député Dembourou Sow nous parait gravissime.

Cissé Lô mettait en péril les fondements d’un parti, le député de Ranerou celui d’une Nation. Et les sanctions reçues par les deux hommes sont pour le moins disproportionnées. Pour le dernier, c’est juste pour mettre la pommade et faire baisser la tension. Pensez- vous, ça fait toujours plaisir au Chef de savoir que des gens sont prêts à donner de leur vie pour sa personne. L’autre, Cissé Lô, lui, était en train de scier les fondements de son parti. Et vite, il fallait l’éloigner du cercle. Et ce fut fait sans état d’âme. Leur communiqué dénonçant l’excès de zèle de leur camarade Dembourou Sow, constitue une belle balafre pour notre commune volonté de vivre ensemble. Un tel spécimen ne mérite même pas sa place dans une association. M’enfin !


Kaccoor Bi

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.