lundi, juillet 22, 2024
.
.

Débandade au sein de l’APR

par pierre Dieme

Qui représentent l’armée mexicaine et le cartel de ses mercenaires et souteneurs. Il n’est point besoin d’être politologue pour prédire une prochaine défiance à l’endroit de celui qui nomme et dégomme aux postes civils et militaires. Pour l’instant, la majorité des souteneurs se taisent pour ne pas perdre leurs juteux postes qui leur confèrent santé financière et innombrables avantages.

Surtout en ces temps de crise sanitaire où des entreprises battent de l’aile, pendant que des pères de familles ne voient même pas le diable pour lui tirer la queue. Bref, dépourvus de convictions politiques ou ignorant ce qu’est la fidélité, ils ne sont là que pour se constituer un butin de guerre. Quand ils auront les poches pleine de pognon ou quand l’heure de se défaire de leurs misérables chaines arrivera, ils sonneront la grande révolte. Et croyez-nous, ils seront nombreux à s’opposer au Chef comme l’Eglise catholique le fait actuellement en Côte d’Ivoire face à Alassane Dramane Ouattara, pardon Alassane Ouattara. Il parait qu’il est interdit de citer le nom du père.

Et quand la rébellion sonnera, il est fort à parier que le Chef pourrait compter sur le bout des doigts ses fidèles parmi les fidèles. Hélas, dans son camp, ils sont nombreux à penser qu’il en est à son dernier mandat. Mais pour ne pas perdre leurs strapontins ou ne pas mourir bêtement, ils préfèrent la fermer et ne pas subir le sort de la dernière victime en date. Son tort a été de dire ce que tout le monde pense au sein de l’armée mexicaine, mais que ces messieurs et dames préfèrent taire pour des raisons stratégiques. Vous voulez des noms ? On va faire comme le prophète Boune. Ils seront cinq dont une femme !!
Kaccoor Bi

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.