.
vendredi, avril 19, 2024
.
Accueil A la Une Ces affaires de la cité

Ces affaires de la cité

par pierre Dieme

Apparemment, ils ne blaguent pas. Malgré le holà d’intellectuels et de juristes qui ont pris leurs plus belles plumes pour s’opposer, avec des arguments massues, à l’idée d’un troisième mandat du Chef. Malgré donc ces désapprobations qui fusent de partout, ils sont dans leur funeste dessein de pousser leur Champion dans la fosse aux lions où il sera seul quand tout tournera à leur défaveur. Ils enjamberont alors son cadavre avec cynisme pour aller se prosterner et baiser d’autres mains. C’est sa jeunesse républicaine qui projette de procéder à son investiture samedi prochain au Grand

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Théâtre. Bien entendu, si ce n’est pas un Fake, ça serait alors la plus grosse farce. Pour le moment, ils sont dans leur volonté avilissante d’éliminer injustement des adversaires. Et leur première victime de l’année qui débute se trouve être

leur ancienne camarade de Parti. Il leur faudra alors être plus sincères et moins minables pour qu’on puisse penser qu’ils sont dans une réelle volonté de reddition des comptes. Leurs pratiques nous paraissent peu dignes de notre belle démocratie qu’ils ont complètement clochardisée.

Ils sont toujours dans le jeu de la disqualification par des procédés dignes de grands voyous. Quand ils l’investissaient tête de liste de leur coalition lors des Législatives, ils n’ignoraient certainement pas qu’elle trainait des casseroles… En parlant de casseroles,

des étudiants de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar ont tenu à Ziguinchor un concert bruyant, exigeant de leur maire, le renouvellement du contrat de bail de l’immeuble qu’ils occupent à Dakar.

Une demande qui ne peut être un droit, mais qui relève d’une grande supercherie consacrée par des politiciens désireux de tenir en laisse une clientèle politique estudiantine.

Et depuis, tous les mercenaires de la politique ont envahi le campus pour prendre en charge l’hébergement ou la nourriture des étudiants de leur terroir. Ce droit que réclament les étudiants de Ziguinchor étant de la compétence de l’Etat. Ne pas alors céder au chantage !

Kaccoor bi le Témoin

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.