.
samedi, mai 18, 2024
.
Accueil A la Une Cas graves de covid-19: un écart noté entre les chiffres du ministère de la Santé et la réalité sur le terrain

Cas graves de covid-19: un écart noté entre les chiffres du ministère de la Santé et la réalité sur le terrain

par pierre Dieme

Le nombre de cas graves de coronavirus, actuellement dans les services de réanimation inquiète. L’Observateur a révélé un écart entre le bulletin épidémiologique lu dimanche, par Dr El Hadji Mamadou Ndiaye, le directeur de la Prévention du ministère de la Santé, qui a fait état de huit (8) cas graves, alors que les 15 lits de réanimations que comptent la région de Dakar sont tous occupés. 

Le journal a révélé dans son édition de ce lundi, que c’est le rush à Dalal Jamm et à Fann, les deux seuls centres hospitaliers ouverts pour accueillir les cas graves de Covid-19. A la date du dimanche 6 décembre 2020 à 23heures 59mn, les 15 lits de réanimations que comptent ces deux hôpitaux de la région de Dakar ont été totalement occupés. Pis, il y a un manque de personnel soignant qui assurent leur suivi. 

« Si le dispositif n’est pas vite renforcé, on va vers une nette augmentation des cas de décès », ont soufflé des sources médicales. 

Après une baisse considérable des nouvelles contaminations ces derniers mois, la Covid-19 a pris une courbe ascendante ces jours-ci. 

A la date du dimanche 6 décembre, le Sénégal a enregistré 16 477 ont été déclarés positifs, dont 15 776 guéris, 338 décédés, et donc 362 patients sous traitement.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes