.
jeudi, mai 23, 2024
.
Accueil ActualitésPolitique Bataille de positionnement au PDS : les libéraux étalent leurs divergences devant les responsables

Bataille de positionnement au PDS : les libéraux étalent leurs divergences devant les responsables

par pierre Dieme

La guerre de positionnements pour le contrôle des sections communales du Pds dans le Département de Pikine risque d’être rude. En effet, les militants des communes de Dalifort et de Pikine-Ouest ont annoncé la couleur lors du passage de la commission de supervision de vente de ces cartes qui était venue en tournée d’information.

Les démons de la division ont refait surface dans les rangs du Pds à Pikine avec le projet en gestation du renouvellement des instances de base. Car dans certaines localités, leurs militants ont commencé à afficher leurs querelles de positionnement avant même le match dont la date n’est pas encore fixée. C’est le cas au niveau des communes de Dalifort et de Pikine-Ouest où les militants ont  étalé leurs divergences lors de la tournée d’information de la commission de placement et de vente des cartes conduite par Saliou Dieng et Famara Senghor, membres de la Commission nationale des opérations de renouvellement.

Pour le cas de la commune de Dalifort, ce sont les partisans du secrétaire général Kansoubaly Ndiaye et leurs adversaires avec à leur tête Baba Diao qui se sont livrés à des passes d’armes au cours d’une rencontre tenue dans les locaux de l’hôtel communal de Guinaw rails Sud. Les partisans de Baba Diao ont fait savoir qu’ils n’accepteront pas qu’un responsable comme Kansoubaly Ndiaye qui aurait vendu sa maison à Dalifort pour aller habiter à la Cité Fayçal se pavane dans leur commune pour avoir la prétention de vendre des cartes. «On n’acceptera pas que quelqu’un qui a vendu sa maison de Dalifort pour habiter ailleurs venir ici vendre des cartes», affirme Baba Diao.

Une attaque qui sonne comme une provocation du côté des autres militants proches de Kansoubaly Ndiaye. «Nous n’avons pas besoin de cette division et de ces polémiques inutiles. Ces gens qui parlent n’ont aucune légitimité pour attaquer les gens. Je crois qu’il faut savoir raison garder», avertissent les partisans de Kansoubaly Ndiaye.

Ces querelles de positionnement sont notées aussi chez les libéraux de Pikine-Ouest. Pourtant tout était bien parti avec les premières prises de parole des responsables de la commune de Pikine-Est avec son secrétaire général Amadou Baldé. Mais lors du passage de la  commune de Pikine-Ouest, les tiraillements vont se signaler entre militants plus précisément entre proches du président de la section communale Malick Gningue et les partisans de la responsable Nogoye Seck. Les responsables du Pds qui étaient venus présider la rencontre   ont vivement décrié l’attitude de Malick Gningue. «On ne doit pas censurer les gens. Cela n’existe pas dans le Pds. Le Président Wade est un démocrate et il faut que les gens prennent exemple sur lui. Wade est un démocrate et Karim Wade demande qu’on se mobilise pour préparer ces élections dans l’organisation, la méthode pour atteindre notre objectif à savoir la conquête du pouvoir», clame le secrétaire général national chargé des structures et des mouvements de soutien du Pds, Famara Senghor par ailleurs membre de la Commission de renouvellement des instances de ce parti et secrétaire général de la fédération départementale du Pds de  Foundiougne. Et le secrétaire général national chargé des opérations de renouvellement Saliou Dieng de renchérir : «Le Pds est plus que debout pour conquérir le pouvoir et diriger le Sénégal. Et Karim Wade est prêt. Nous devrons nous mobiliser dans l’unité et la discipline pour atteindre notre objectif».

Théodore SEMEDO

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes