mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Baisse des prix des denrées : « Ces mesures sociales sont d’une importance capitale pour les familles sénégalaises »

par pierre Dieme

Le coordonnateur de Pastef-Tivaouane, Alioune Badara Mboup estime que ceux qui raillent la baisse des denrées alimentaires effectuée par le nouveau régime en un temps record ne sont que de mauvais perdants des dernières élections mais le Goorgoorlou sénégalais remercie le Président Bassirou Diomaye Faye.

« Pour rappel, en Algérie, une hausse de seulement 20 F(5 dinars algériens ) sur le prix du pain a provoqué des émeutes violentes, avec des pertes en vies humaines. Le gouvernement de Bassirou Diomaye Faye a fait d’énormes efforts pour soulager les citoyens. Cette baisse des prix a une incidence de 52 milliards F CFA sur le budget de l’État », rappelle Alioune Badara Mboup dans un post sur sa page Facebook.

« Prenons l’exemple d’un père de famille qui achète chaque mois : 1 sac de riz de 50 kg : 50 kg x 40 F = 2000 F. 3 pains par jour : 3 x 15 F x 30 jours = 1350 F. 20 litres d’huile : 20 L x 100 F = 2000 F. Total des économies par mois : 5350 F. Total des économies par an : 5350 F x 12 mois = 64 200 F. Sans compter une baisse de plus de 22% du prix des engrais pour la campagne agricole 2024-2025, en plus d’une distribution gratuite de 30 mille tonnes de phosphates aux producteurs », explique M. Mboup.

Selon lui, ces mesures sociales sont d’une importance capitale pour les familles sénégalaises. Elles démontrent l’engagement du gouvernement à améliorer le quotidien des citoyens, en réduisant le coût de la vie et en soutenant les ménages les plus vulnérables.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.