mercredi, juillet 24, 2024
.
.

Assimi Goita sur la lutte contre le terrorisme au Sahel : « La peur a changé de camp »

par pierre Dieme

Les pays de l’Alliance des États du Sahel ont tenu leur tout premier sommet le samedi 06 juillet dernier au Niger. C’est le Centre international de Conférence de Niamey qui a servi de cadre à cet évènement. Les trois chefs d’État étaient tous présents.

« L’engagement et la détermination de nos hommes et femmes au combat forcent notre fierté… »
 
Dans son allocution, le président de la Transition malienne, Assimi Goita, a vanté les succès de la coopération entre les trois États en matière de lutte contre le terrorisme. Des succès rendus possibles grâce à l’implication de ses homologues du Niger et du Burkina Faso. « Les présidents Tiani et Traoré ont pris les mesures nécessaires pour autoriser les droits de poursuites sur leurs territoires respectifs afin de traquer efficacement les groupes armés terroristes… Nos forces se projettent désormais en posture offensive pour neutraliser ces groupes sans foi ni loi. L’engagement et la détermination de nos hommes et femmes au combat forcent notre fierté, notamment au vu du recul indéniable de l’insécurité dans l’espace AES. La meilleure illustration de cette avancée est le retour de l’État, des administrations dans les localités longtemps occupées par les groupes armés, appuyés par leurs sponsors extérieurs » a déclaré Assimi Goita.
 
« Nous assisterons aux actes de réddition d’éléments terroristes »
 
Pour le putschiste, il est « évident que la peur a (désormais) changé de camp ». « Nous assisterons aux actes de reddition d’éléments terroristes qui déposent les armes devant nos armées nationales », informe-t-il.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.