.
mercredi, avril 17, 2024
.
Accueil A la Une Assemblée : Le Budget de Antoine Diome n’a pu être voté !

Assemblée : Le Budget de Antoine Diome n’a pu être voté !

par pierre Dieme

C’est une première. En tout cas, durant la dernière décennie. Des dissensions entre députés ont empêché le vote du budget d’un ministère au bout d’une plénière de plus de 13 heures.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Tout est parti de l’intervention de la députée Amy Ndiaye de Kaffrine. Et ce qui a installé le désordre dans l’enceinte de l’Hémicycle, c’est surtout ses propos adressés à Serigne Moustapha Sy, responsable moral des Moustarchidines, Président du Parti de l’Unité et du Rassemblement (Pur) qui est membre de Yewwi Askan Wi.

«Il y a un marabout qui disait que ses créatures pouvaient dégager d’ici le président Macky Sall et qui avait dit qu’il suivrait Khalifa Sall en proson s’il est incarcéré», a craché l’élue, qui est membre du groupe parlementaire Benno Bok Yakaar. Le reste de ses propos, jugés irrévérencieux envers le guide religieux selon l’opposition, plongera la salle dans le désordre.

Et depuis, le président de l’Assemblée nationale ne parviendra pas à sauver la séance, malgré des pauses et des conciliabules. Il sera finalement contraint de suspendre la séance qu’il va essayer de sauver ultérieurement. Le ministre, assis depuis le matin à écouter les députés, repartira sans que son budget ne soit voté.

« Ce que les gens veulent, c’est que notre collègue, auteur des propos incriminés, s’excuse elle-même. Pas qu’on nous envoie Me Oumar Youm (Président du groupe parlementaire Benno Bok Yakaar) », a indiqué Thierno Alassane Sall. À l’instar de ses camarades députés de l’opposition, Thierno Alassane Sall a réclamé que la députée Amy Ndiaye présente ses excuses devant l’hémicycle. Au-delà même de cet incident, le parlementaire considère que son collègue de Benno Bokk Yakaar devrait revoir son comportement. Il a en outre pointé la responsabilité du président de l’Assemblée nationale Amadou Mame Diop.

Le passage du ministre de l’Intérieur a été l’occasion pour les députés du PUR de réclamer plus de considération à l’égard de leur leader Serigne Moustapha Sy. Apportant la réplique, la députée de Benno Bokk Yakaar, Amy Ndiaye a irrité ces derniers. La bagarre a été évitée de justesse, poussant le président Amadou Mame Diop à suspendre la séance pour un peu plus d’une dizaine de minutes. 
Amy Ndiaye a été évacuée par ses camarades de parti, le temps de calmer les ardeurs des députés du PUR, notamment Massata Samb, l’élu de Tivaouane. 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.