lundi, juin 17, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique Arrestation de Bah Diakhaté: l’APR appelle à se mobiliser pour sa libération immédiate et sans condition…

Arrestation de Bah Diakhaté: l’APR appelle à se mobiliser pour sa libération immédiate et sans condition…

par pierre Dieme

48 heures après l’arrestation  de  Bah Diakhaté, activiste républicain,  l’Alliance Pour la République appelle, les militants et responsables, jeunes et femmes du Parti et de la Coalition BBY ainsi que tous les républicains et démocrates épris de paix et de justice à se mobiliser pour engager le combat pour la libération immédiate et sans condition de Bah Diakhaté et pour barrer la route aux fossoyeurs des libertés et de la démocratie. Dans un communiqué signé par le porte-parole National de l’APR, Seydou Gueye soutient que   » Monsieur Bah Diakhaté, réputé pour ses analyses documentées et fouillées, est dans les liens de la détention, pour des motifs aussi fallacieux que farfelus ».

Ainsi, poursuit-il,  » pour ce que nous en savons, l’activiste est revenu au cours d’un live, sur les propos du Leader du Pastef, relatifs à la criminalisation de l’homosexualité et le reniement de ce dernier lors d’une conférence conjointe avec le Leader de la France Insoumise tenue à l’UCAD, sur une transaction foncière et sur le cas d’un Vice-président du Pastef sanctionné par sa hiérarchie pour des questions de moeurs. De notre point de vue, aucun de ces faits ainsi évoqués et prouvés n’est constitutif ni d’injures publiques, ni d’offense encore moins de diffusion de fausses nouvelles ».

Toutefois indique le document,  » l’Alliance Pour la République prend l’opinion à témoin pour dénoncer avec la dernière énergie cette arrestation arbitraire et pour exprimer sa vive préoccupation au regard des dérives liberticides des nouvelles autorités ».

Pour Seydou Guèye et ses camarades républicains,  » cette arrestation consternante interpelle tous les Républicains, tous les citoyens démocrates, soucieux de l’avenir du Sénégal et attachés à la liberté, notamment la liberté d’expression. Accepter que Bah Diakhaté soit dans les liens de la détention, c’est abdiquer ; c’est ouvrir la voie à l’arbitraire et à toutes les forfaitures », martèlent-ils.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.