mercredi, juin 19, 2024
.
.
Accueil ActualitésPolitique Achat de carburant à la mairie de Ziguinchor : un surplus de plus de 175 millions décelée sous la gestion d’Abdoulaye Baldé

Achat de carburant à la mairie de Ziguinchor : un surplus de plus de 175 millions décelée sous la gestion d’Abdoulaye Baldé

par pierre Dieme

La mairie de Ziguinchor est très généreuse lorsqu’il s’agit d’acheter du carburant pour les véhicules de la commune. Du moins, c’était le cas entre 2016 et 2017. En effet, selon les rapports de la Cour des Comptes, les services d’Abdoulaye Baldé ont dépensé plus de 200 millions en carburant : 101 304 052 F CFA en 2016 et 100 606 257 F CFA en 2017. Et entre 2015 et 2018, la commune a dépensé 367 401 864 F CFA soit une consommation moyenne annuelle de 91 850 466 F CFA.

Concernant la consommation par service, l’organe de contrôle a révélé que le cabinet du maire, le secrétariat et bureau ont absorbé, à eux seuls, 72% du carburant contre 28% pour les services restants dont, 3% pour l’Education-jeunesse et Sports ainsi que 3% pour la Santé-hygiène-action sociale. Lors des consommations records, d’au moins cent millions réalisées en 2016 et en 2017, ces deux derniers services ( Education-jeunesse et sport et Santé-hygiène-action social) n’ont pas reçu de carburant.

«La consommation réelle de la commune a été dépassée d’au moins 175 401 864 F CFA »

Le hic est que, souligne le rapport, «le parc de la commune ne justifie pas l’achat de carburant à hauteur de 367 401 864 F CFA durant la période. En considérant les 20 voitures et motos de la commune comme des véhicules de service, leur consommation de 200 litres mensuellement par unité équivaudrait normalement à 4 000 litres ; soit 48 000 litres par an. Ce volume de carburant coûterait 48 000 000 F CFA, par année, si le litre valait 1 000 F CFA. Ce montant de 48 000 000 F CFA, généré suivant une hypothèse haute sur à la fois le nombre de véhicules et le prix du litre de carburant, est de loin inférieur à la consommation de 2015 (75 500 780 F CFA), 2016 (101 304 052 F CFA), 2017 (100 606 257 F CFA) et 2018 (89 990 775 F CFA). Ainsi, la consommation réelle de la commune a été dépassée d’au moins 175 401 864 F CFA».

Pire, la commune n’a pas tenu une comptabilité du carburant. Celle-ci est gérée, selon le comptable des matières, par le cabinet du maire. Et pourtant, l’instruction susmentionnée requiert, au point 4.3.4, du comptable des matières la tenue d’une « comptabilité du carburant avec mention des quantités reçues et utilisées par véhicule ».

Seynabou FALL 

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.