vendredi, juillet 12, 2024
.
.

 Aar Sunu élection a saisi le Conseil constitutionnel pour la fixation de la date de l’élection présidentielle

par pierre Dieme

La plateforme Aar Sunu Élection a saisi par lettre le président du Conseil constitutionnel pour la fixation de la date de l’élection présidentielle. Aar Sunu Élection félicite Mamadou Badio Camara pour avoir pris une décision responsable et sage décision responsable et sage, donnant suite aux différents recours qui vous ont été soumis par des personnes ayant intérêt, à propos de la loi 4/2024 du 5 février 2024 et du décret 106-2024 du 3 février 2024. Mais la plateforme constate avec regret le refus du Président Macky Sall d’appliquer la décision n°1 C 2024 du Conseil constitutionnel exigeant la tenue de l’élection présidentielle avant le 2 avril. Face à ce « refus, et constatant la mauvaise foi du chef de l’Etat de contourner les directives du Conseil constitutionnel, la plateforme Aar Sunu Élection invite le président de ladite institution à assumer pleinement ses responsabilités en déterminant la date de l’élection présidentielle ».

Voici in extenso la lettre



A Monsieur Mamadou Badio Camara
 Président du Conseil constitutionnel,

Par cette occasion inédite provoquée par la situation préoccupante de notre pays, nous citoyens sénégalais regroupés dans des organisations citoyennes, socioprofessionnelles, religieuses, et autour de l’action collective citoyenne dénommée Aar Sunu Élection, vous saisissons pour partager nos vives et urgentes préoccupations concernant la situation politique du pays.

Nous vous exprimons d’abord toute notre satisfaction et nos félicitations pour avoir pris une décision responsable et sage, donnant suite aux différents recours qui vous ont été soumis par des personnes ayant intérêt, à propos de la loi 4/2024 du 5 février 2024 et du décret 106-2024 du 3 février 2024.
Dans votre décision 1/C/2024, vous avez annulé ces deux actes contraires à la loi Constitutionnelle et imposé aux autorités compétentes, au premier chef desquelles le Président de la République, d’organiser dans les meilleurs délais l’élection présidentielle tout en veillant aux dispositions rappelées dans les considérants 14 et 20 de votre décision.

Depuis lors, nous étions dans l’attente d’une prompte réaction des dites autorités pour sortir le pays de l’impasse démocratique dans laquelle nous installent des décisions unilatérales du Président de la République et d’une partie des parlementaires. Nous avons même encouragé cette réaction en saisissant Monsieur le Président de la République par courrier daté du 19 février 2024 (copie jointe à la présente lettre) pour lui demander de fixer immédiatement la date du scrutin de l’élection présidentielle en conformité à la décision du Conseil constitutionnel.

Après la sortie du Président de la République à travers une interview accordée ce jeudi 22 février à une partie de la presse nationale, Aar Sunu Élection a pu constater qu’en dépit des termes du communiqué de la Présidence en date du 16 février 2024, le Président n’a manifesté aucune volonté d’appliquer la décision n° 1/C/2024 du Conseil constitutionnel. Nous avons appréhendé son attitude comme une tentative de diversion à travers l’invitation à un dialogue inapproprié au lieu d’instruire les autorités compétentes pour l’organisation du scrutin.

Pour Aar Sunu Élection, il est impératif que le Président cesse de contourner les directives que le Conseil constitutionnel a clairement formulées pour la tenue de l’élection avant le 2 avril 2024.

A cet effet, nous vous demandons de continuer à prendre vos responsabilités en constatant la mauvaise volonté du Président de la république d’organiser l’élection dans les meilleurs délais, en fixant une date pour la tenue du scrutin dans le respect des dispositions de la Constitution et du code électoral, et en procédant aux aménagements nécessaires pour faciliter le bon déroulement du scrutin comme vous avez eu à le faire par le passé.

Dans l’attente de votre action décisive, nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l’expression de notre haute considération.

Pour Aar Sunu Election
Elimane Haby KANE, Président Directeur Exécutif Legs Africa
Malick DIOP, Directeur Exécutif Plateforme des Acteurs Non Étatiques
Pr Babacar GUEYE, Président Collectif des OSC pour les Élections

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.