mercredi, juin 19, 2024
.
.
Accueil A la Une La contre-attaque des nostalgiques

La contre-attaque des nostalgiques

par pierre Dieme

Il faut travailler, encore travailler, toujours travailler chantait Pépé Wade. Et il avait raison, Fara Wade Ndiak, Daro Wade Ndiak… Mais parlait-il simplement aux journalistes de BBY qui avaient cassé leurs plumes et leurs porte-plumes depuis les premiers jours de la nouvelle alternance de Diomaye Moysonko ? On pourrait le croire.

C’est bien possible puisqu’aujourd’hui les mots en disent long sur leur incapacité à, cacher leur colère et leur mauvaise humeur depuis le départ de Big Mack. Ils ne savent plus quel sein…téter, comme disait le gars perdu dans un harem. Ils ne savent, non plus, quoi inventer pour s’occuper. Leur désarroi et leur inquiétude ont atteint leurs limites.  » Kouni pipe, gnou mer, kou ni pip-pip « niou saga leu, wala niou inventel leu. »…

Naguère habitués au fric facile, maintenant ils vont devoir réellement bosser pour subsister. Ils devront danser avec la résilience, s’évertuer à faire ami-ami avec le boutiquer du coin, eux qui, pour s’amuser, disposaient de malles d’argent, pour pouvoir régulièrement envoyer la concubine à Dubaï, et la mère de la copine, à la Mecque, par la magie d’une simple fausse signature qui ne sera jamais contrôlée.….

Adieu les p…de la République, les cloches de la noce ont été confisquées par Diomaye. Je les entends qui sonnent, à l’aube. Mais ce n’est pas la peine d’en faire une affaire, ce n’est pas la peine, non plus, d’ameuter toute la terre.

Il faut simplement travailler, encore travailler, et ne jamais…paresser. Ce que vous n’aviez jamais appris, avant.

Sébé

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.