jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Guy Marius Sagna donne rendez vous aux sénégalais

par pierre Dieme

Les traditionnelles questions du député Guy Marius Sagna n’échappent pas au gouvernement du président Bassirou Diomaye Faye et de son Premier ministre Ousmane Sonko. Dans un texte, le parlementaire a adressé au gouvernement 20 questions relatives à des problèmes et à des injustices. Et selon Guy Marius Sagna, certaines ont commencé à être réglées. Voici sa publication. 

« Chers compatriotes, je vous informe que j’ai adressé les 11 et 20 juin 2024, vingt questions écrites au gouvernement auxquelles des solutions ont commencé à être trouvées.
 
1 et 2-ainsi, le 11 juin 2024, j’écrivais à nouveau au gouvernement une question écrite relative aux conseillers en emploi de l’ANPEJ des 46 départements du Sénégal qui sont restés cinq mois sans salaire. Un des héritages du président Macky Sall. Avant même d’avoir reçu la réponse écrite du gouvernement, le 19 juin 2024, le gouvernement a payé deux mois de salaire sur cinq dus. C’est pourquoi, le 20 juin 2024, j’ai adressé une autre question écrite au gouvernement pour saluer cela et demander quand les trois mois de salaire restants seront-ils payés.
 
3-J’ai salué la nomination inédite à la tête de l’Administration pénitentiaire d’un inspecteur de l’Administration pénitentiaire. À travers cette rupture, c’est la fin d’une injustice que j’ai longtemps dénoncée. J’ai aussi interpellé le gouvernement sur une autre injustice du président Macky Sall subie par les agents pénitentiaires depuis 2022. 
En effet, depuis 2022, les agents pénitentiaires perçoivent une prime de 80 000 F CFA en lieu et place de 100 000 F CFA. Où sont passés les 20 000 F CFA restants ? Quand seront-ils payés 100 000 F CFA au lieu de 80 000 F CFA ? Quand les arriérés de 20 000 F CFA que l’État leur doit depuis 2022 seront-ils payés ?
 
4-J’avais interpellé le gouvernement sur la même injustice, mais cette fois-ci affectant les agents des parcs nationaux payés eux aussi 80 000 F CFA au lieu de 100 000 F CFA depuis 2022. Entre ma dernière interpellation du gouvernement et le 11 juin 2024, les agents des parcs nationaux m’ont dit qu’ils ont commencé à recevoir 100 000 F CFA au lieu de 80 000 F CFA. Félicitations au gouvernement du Sénégal pour ces avancées notables. C’est pourquoi le 11 juin 2024, j’ai écrit au gouvernement pour l’en informer et demander où sont passés les 20 000 F CFA des agents des parcs nationaux depuis 2022 et quand seront-ils payés ? J’ai aussi demandé au gouvernement pourquoi depuis six mois ces mêmes agents n’ont pas reçu leurs heures supplémentaires et quand allaient-ils les recevoir.
 
5-J’avais adressé une question écrite au gouvernement au sujet de policiers « sanctionnés » illégalement et qui avaient de ce fait vu leurs salaires bloqués pendant des mois. J’ai été informé que ces salaires ont été rétablis. Bravo au gouvernement. J’ai demandé au gouvernement quand les arriérés de salaire arbitrairement bloqués pour certains pendant six mois de ces policiers illégalement « sanctionnés » seront-ils payés ?
 
6-J’ai félicité le gouvernement à travers le ministre du Transport qui a pris des mesures courageuses pour soulager nos concitoyens lors de la fête de Tabaski. Je lui ai, à travers une question écrite, suggéré d’ouvrir des concertations avec les différents acteurs du transport, notamment sur la question de la hausse vertigineuse des prix du transport lors de certaines fêtes.
 
7-J’ai adressé une question écrite au gouvernement au sujet des travailleurs du FERA de Birkelane qui courent derrière 11 mois d’arriérés de salaire. Les travailleurs du FERA de tout le Sénégal sont les victimes des errements du président Macky Sall et de son gouvernement. Le gouvernement actuel du Sénégal que je soutiens énergiquement doit trouver des solutions à ce problème de pères, mères et soutiens de famille qui n’a que trop duré.
 
8-Les travailleurs du centre-conseil adolescents de Sédhiou sont sans salaire depuis février 2024, ai-je écrit au gouvernement le 11 juin 2024. J’ai demandé la cause de cette situation et quand elle sera réglée.
 
9-La bourse des élèves-maîtres du CRFPE est de 25 000 F CFA par mois. J’ai dit au gouvernement que le montant de cette bourse était faible et suggéré son augmentation.
 
10-Les frais de visa Schengen ont été augmentés de 12 %, passant ainsi de 80 à 90 euros. J’ai demandé au gouvernement à quand la réciprocité ?
 
11-J’ai demandé au gouvernement quand le quai de pêche de Soumbédioune va-t-il être mis en service.
 
12-Deux mois d’arriérés de salaire dus aux travailleurs de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM). Préoccupé par cette situation, j’ai demandé au gouvernement quand ces salaires seront-ils payés.
 
13-L’attaque subie il y a plusieurs jours par nos concitoyens du village de Bambaraya de la commune de Sabadola a aussi retenu mon attention. J’ai demandé au gouvernement quelles sont les mesures prises pour la sécurisation du département de Saraya (région de Kédougou).
 
14-Voilà six mois que les conseillers agricoles aux exploitations familiales (CAEF) de la Basse et Moyenne Casamance n’ont pas reçu leur dotation mensuelle en carburant de 30 l pour leurs activités. Pourquoi ? Quand les recevront-ils ?
 
15-La Direction de l’emploi doit-elle de l’argent à des entreprises ? C’est la question que j’ai posée au gouvernement le 20 juin 2024. Si oui, quand ces entreprises seront-elles payées ?
 
16-Je me suis aussi fait le porte-parole des sortants du Département des sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) de l’université Gaston Berger de Saint-Louis qui veulent savoir : quand le Certificat d’aptitude à l’enseignement secondaire (CAES) sera-t-il organisé ?
 
17-La majorité des détenus est constituée de citoyens sénégalais représentés aussi par les députés de l’Assemblée nationale du Sénégal. C’est pourquoi j’ai demandé au gouvernement la possibilité pour les députés de visiter les prisons pour constater l’état des conditions carcérales afin de mieux représenter cette couche de la population. Cette demande sera élargie aux autres lieux de privation de liberté.
 
18-J’ai attiré l’attention du gouvernement sur les difficultés des industries du secteur de l’acajou au Sénégal avec une urgence à agir notamment pour la disponibilité et/ou l’accessibilité de la noix de cajou. L’impact des exportations de noix de cajou sur les industries locales et la modernisation de ces dernières pour augmenter leur capacité de transformation de la noix de cajou méritent une réflexion et des décisions urgentes.
 
19-Les gendarmes souffrent. Le paiement de l’allocation de l’indice de référence des loyers (IRL) de 75 000 F CFA destinés aux gendarmes mariés prend deux ans du fait d’une procédure trop longue. J’ai plaidé pour que cette procédure soit revue.
 
20-Pire, ces mêmes gendarmes peuvent attendre dix ans avant de recevoir l’intégralité des 25 000 F CFA consécutifs à l’obtention du Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP). C’est pourquoi, sur ce point, j’ai aussi demandé au gouvernement de prendre des mesures afin de soulager nos compatriotes gendarmes qui, avec les autres agents des forces de défense et de sécurité, assurent notre sécurité.
 
J’ai reçu des réponses du gouvernement à certaines de mes questions écrites. Je vous donne rendez-vous dans les prochains jours pour en parler ».

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.