.
samedi, avril 20, 2024
.
Accueil ActualitésSociété Décimation de volaille à Kaolack grippe aviaire ou canicule?

Décimation de volaille à Kaolack grippe aviaire ou canicule?

par admin

Ces derniers jours à Kaolack, les poulets meurent mystérieusement en élevage. « Le Témoin » quotidien a appris que certains éleveurs locaux ont vu leur volaille décimée. Les poulets y meurent les uns après les autres. Ce, à un rythme macabre quotidien ! Dans certains quartiers de Kaolack comme Ndangane, Passoire-Ndorong et Boustane, indique-t-on, le taux de mortalité semble être très élevé.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Mais qu’est-ce qui décime ces volailles à Kaolack ? Personne ne saurait le dire ! Si les uns parlent d’une grippe aviaire, d’autres avancent l’effet d’une canicule. « Ces derniers jours, Kaolack a subi une température de plus de 40°. Et je vois mal des volailles survivre à une telle forte chaleur.

De nature, Kaolack n’est pas une terre d’aviculture à cause de la chaleur » avance comme explication un éleveur domicilié à Boustane. Un éleveur qui a vu son opération « Poulets de Korité » s’envoler en fumée. Souhaitons que les services du ministère de l’Elevage fassent des enquêtes de proximité à Kaolack pour nous édifier sur ce phénomène.

Tu pourrais aussi aimer

Décimation de volaille à Kaolack grippe aviaire ou canicule?

par admin

Ces derniers jours à Kaolack, les poulets meurent mystérieusement en élevage. « Le Témoin » quotidien a appris que certains éleveurs locaux ont vu leur volaille décimée. Les poulets y meurent les uns après les autres. Ce, à un rythme macabre quotidien ! Dans certains quartiers de Kaolack comme Ndangane, Passoire-Ndorong et Boustane, indique-t-on, le taux de mortalité semble être très élevé.

Thank you for reading this post, don't forget to subscribe!

Mais qu’est-ce qui décime ces volailles à Kaolack ? Personne ne saurait le dire ! Si les uns parlent d’une grippe aviaire, d’autres avancent l’effet d’une canicule. « Ces derniers jours, Kaolack a subi une température de plus de 40°. Et je vois mal des volailles survivre à une telle forte chaleur.

De nature, Kaolack n’est pas une terre d’aviculture à cause de la chaleur » avance comme explication un éleveur domicilié à Boustane. Un éleveur qui a vu son opération « Poulets de Korité » s’envoler en fumée. Souhaitons que les services du ministère de l’Elevage fassent des enquêtes de proximité à Kaolack pour nous édifier sur ce phénomène.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV