jeudi, juillet 25, 2024
.
.

Covid-19 : l’Oms appelle à éviter « le nationalisme vaccinal »

par pierre Dieme

La stratégie de pays privilégiant leurs intérêts nationaux dans l’approvisionnement d’un éventuel vaccin contre la Covid-19 pourrait aggraver la pandémie, a alerté mardi l’Organisation mondiale de la santé (Oms), appelant donc la communauté internationale à « prévenir le nationalisme vaccinal ».

« Personne n’est à l’abri tant que tout le monde n’est pas à l’abri », a déclaré le directeur général de l’Oms, Dr.Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse virtuelle depuis Genève. Au sujet des candidats vaccins contre la Covid-19, Dr Tedros a indiqué que la forme d’action stratégique et globale est en effet dans l’intérêt de tous les pays. « Nous devons prévenir le nationalisme vaccinal », a-t-il poursuivi.


Il a indiqué avoir envoyé mardi une lettre à tous les Etats membres pour les encourager à adhérer au futur dispositif d’accès mondial au vaccin contre la Covid-19, connu sous le nom de Covax. « Le Centre mondial pour les vaccins est le mécanisme essentiel pour l’achat conjoint et la mise en commun des risques liés à plusieurs vaccins, c’est pourquoi j’ai envoyé aujourd’hui une lettre à tous les États membres pour les encourager à y adhérer », a-t-il annoncé.


Car pour le Dr Tedros, « si les dirigeants souhaitent protéger leur propre peuple en premier lieu, la réponse à cette pandémie doit être collective. Ce n’est pas de la charité, nous avons appris à nos dépens que la manière la plus rapide de mettre fin à cette pandémie et de rouvrir les économies est de commencer par protéger les populations les plus à risque partout, plutôt que les populations entières de certains pays seulement », a insisté le chef de l’Oms, notant que le partage stratégique et mondial des ressources limitées est en fait dans l’intérêt national de chaque pays.

Tu pourrais aussi aimer

Web TV

Articles récentes

@2024 – tous droit réserver.