Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Thierno Bocoum sur le coronavirus : Parlons du « Khar Yallah » que l’Etat sénégalais veut nous imposer
Publié le : Lundi 24 Février 2020 - 15:48 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 464 Imprimer

 Maintenant que l’Etat sénégalais, à travers le Président de la République, a fini de nous faire comprendre que notre pays n’a pas les moyens de rapatrier 13 Sénégalais bien portants, résidant à Wuhan et menacés par le coronavirus, qu’il nous dise comment il compte protéger 16 millions de Sénégalais face à un virus qui est presque à nos portes.

Que devons-nous attendre d’un État qui ne semble nullement se préparer à certaines éventualités et qui a très tôt jeter l’éponge ?

L’Etat sénégalais ne peut pas continuer à faire semblant de vivre dans un autre monde. Un monde sans menace d’un virus qui évolue dangereusement.

Nous invitons les autorités sénégalaises dont le rôle est d’encadrer et de protéger nos compatriotes vivant à l’étranger, à communiquer avec nos compatriotes vivant en Itlaie et qui sont concernés par les mesures de mise en quarantaine de certaines villes.

Nous invitons l’Etat sénégalais à anticiper davantage sur l’évolution du coronavirus en renforçant la campagne de communication sur les mesures de prévention en direction des populations sénégalaises.

Que des mesures sanitaires de prévention efficaces soient prises à nos frontières.
Qu’une équipe de veille mobilisant l’ensemble des compétences du pays sur la question soit mise en place. Que l’ensemble des 78 districts sanitaires du Sénégal portent la sensibilisation en impliquant les acteurs communautaires.

Le terme « nous n’avons pas les moyens… » que le Président de la République avait maladroitement utilisé n’est certes pas une source de motivation pour les équipes en charge de ces questions mais l’Etat ne peut pas ne rien faire.

Nous ne pourrons pas accepter, dans cette affaire, que le nom du mythique quartier de Grand-Yoff soit étendu au Sénégal : « Khar Yallah ».

Thierno Bocoum
Prèsident du mouvement AGIR

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Sek - 24/02/2020 - 17h 42  
Il faut effectuer des contrôles sanitaires à toutes les portes d'entrée de notre pays et quel que soit le point de départ des personnes sénégalaises ou non (Africain, Américain, Asiatique, Européen etc.). Certaines personnes mal intentionnées sachant qu'elles sont malades peuvent nous envoyer des cadeaux empoisonnés. Il faut profiter de l'occasion pour rejeter les ordures sanitaires ou électroniques qui nous viennent des autres continents. Enfin les marchandises venant de la Chine méritent des inspections particulières et des désinfections poussées. La vigilance doit être le maître mot dans la situation actuelle. Toute faiblesse de nos autorités peut avoir des répercussions très néfastes.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Covid-19 / Sindia : Inaugurée il y a 3 mois par Macky Sall, l'usine de carreaux licencie ses agents
Coronavirus : « Aucun transfert de corps provenant de pays infectés ne devra être permis », annonce le ministre de la Santé
12,5 milliards, Moïse Sarr : éclairez-nous !
Limitation de la progression du coronavirus : le Ministère de l’Intérieur suspend les autorisations de circuler
Pénurie de sang : le S.o.s du directeur du Centre national de transfusion sanguine
Notre indépendance nous asservit toujours : la nécessité d'une seconde émancipation
Une année blanche, «pas encore» à l'ordre du jour
Coronavirus Sénégal: La gestion des cas communautaires laissée aux Gouverneurs de régions
10 millions Fcfa : La modique contribution d’Envol Immobilier au fonds Covid-19
Coronavirus Sénégal: Et si on parlait du surnombre de chambres dans l’arrêté de réquisition des hôtels du Gouverneur de Dakar...
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149615 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96407 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71903 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61487 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 61058 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
L’homme et le virus...
CONTRIBUTIONS
Corona et silence dans l'adresse à la nation
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Tout geste est beau, mais quand même
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Corona et silence dans l'adresse à la nation
07/04/2020 - 08:35
Essais vaccinaux en Afrique : L’Inconscient néocolonial !
05/04/2020 - 19:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017