Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Bissau : "Il n'y a pas de Président élu" affirme le candidat battu
Publié le : Lundi 24 Février 2020 - 15:32 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 486 Imprimer

Le candidat du parti au pouvoir en Guinée-Bissau, Domingos Simoes Pereira, donné battu par la commission électorale nationale lors de la présidentielle de décembre, a estimé lundi qu'il n'y avait pas encore de "président élu" et accusé son adversaire de bafouer la légitimité des institutions du pays.

"Il n'y a pas de président de la République élu, on est dans le processus électoral. La seule instance qui peut déclarer ce processus clos c'est la Cour suprême", a martelé M. Pereira, dans un entretien à l'AFP à Paris.

"Aujourd'hui, il y a deux candidats: celui qui respecte la loi et qui demande à l'instance compétente de trancher une dispute électorale et un autre qui paraît pressé", a-t-il ajouté.

Son rival, Umaro Sissoco Embalo, donné vainqueur par la commission nationale électorale (CNE) avec 53,55% des voix, a affirmé qu'il comptait être investi jeudi à la tête de ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Un scénario impensable pour Domingos Simoes Pereira (crédité de 46,45%) qui se qualifie de "légitimiste" et qui en appelle à la Cour Suprême pour exiger un recomptage des voix.

"Lorsqu'on se présente comme candidat, on doit s'engager à respecter la loi de son pays, sa souveraineté et le choix du peuple", pointe le candidat du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), la formation qui domine la vie politique de cette ancienne colonie portugaise depuis son indépendance en 1974.

"Qui a peur d'ouvrir les urnes? Pourquoi cherche t-on d'autres solutions que la vérité des urnes?", s'interroge t-il. "On discute depuis plus de cinquante jours alors qu'on pourrait recompter en 48 heures", regrette t-il.

Saisie par M. Pereira, la Cour suprême a rendu plusieurs arrêts qui n'ont pas permis de trancher les contentieux électoraux.

Dans sa dernière décision rendue le 14 février, la plus haute juridiction du pays a refusé de prononcer l'annulation du scrutin, réclamée par le PAIGC.

Mais elle a dans le même temps exigé que la commission électorale effectue à nouveau une vérification des procès verbaux des résultats, ce que la CNE assure avoir déjà fait.

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Covid-19 / Sindia : Inaugurée il y a 3 mois par Macky Sall, l'usine de carreaux licencie ses agents
Coronavirus : « Aucun transfert de corps provenant de pays infectés ne devra être permis », annonce le ministre de la Santé
12,5 milliards, Moïse Sarr : éclairez-nous !
Limitation de la progression du coronavirus : le Ministère de l’Intérieur suspend les autorisations de circuler
Pénurie de sang : le S.o.s du directeur du Centre national de transfusion sanguine
Notre indépendance nous asservit toujours : la nécessité d'une seconde émancipation
Une année blanche, «pas encore» à l'ordre du jour
Coronavirus Sénégal: La gestion des cas communautaires laissée aux Gouverneurs de régions
10 millions Fcfa : La modique contribution d’Envol Immobilier au fonds Covid-19
Coronavirus Sénégal: Et si on parlait du surnombre de chambres dans l’arrêté de réquisition des hôtels du Gouverneur de Dakar...
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149619 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96411 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71906 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61491 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 61060 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
L’homme et le virus...
CONTRIBUTIONS
Corona et silence dans l'adresse à la nation
CHRONIQUE PAPE
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Tout geste est beau, mais quand même
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Live-direct de Pape Alé : Faisons le point avec la diaspora
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Corona et silence dans l'adresse à la nation
07/04/2020 - 08:35
Essais vaccinaux en Afrique : L’Inconscient néocolonial !
05/04/2020 - 19:38
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017