Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Affaire Aliou Sall: "L'Etat a mal géré l'affaire", avoue Mahmoud Saleh, Directeur de cabinet de Macky Sall
Publié le : Lundi 15 Juillet 2019 - 11:16 - Source : Dakarmatin via Pressafrik - Commentaires : 4 - Consulté : 1376 Imprimer

Après un long silence depuis des mois, le Directeur de cabinet politique du chef de l’Etat sort de son mutisme pour parler de l’actualité brûlante, à savoir l’affaire Pétro-Tim qui lie le frère du Président, Aliou Salll. Mahmoud Saleh avoue que l’Etat a mal gérée cette affaire en suivant l’opposition.  

« Il faut avouer que l’affaire Aliou Salll a été une surprise, elle s’est présentée avec une violence inouïe et sous une forme que personne n’attendait. Pourtant, il n’y a aucun élément nouveau dans la configuration de l’affaire », reconnaît-il dans un entretien avec « L’Observateur ».  

Selon lui : « Tout a été déjà dit par des hommes politiques qui agitaient la question. Mais, souligne Mahmoud Saleh, la brutalité avec laquelle l’affaire est survenue et l’énormité des sommes en jeu ont heurté l’opinion, notamment les jeunes. Cette faction jeune s’est sentie concernée et a senti que son avenir semblait hypothéqué à travers les informations du reportage de la BBC ».  

Le chef du laboratoire politique du Président Macky Sall persiste sur l’aspect brutal de la révélation de la chaîne britannique, BBC, qui accuse de corruption l’ex-Directeur général de la Caisse des dépôts et de consignation (Cdc), Aliou Sall.  

«C’est vrai que la brutalité de l’évènement qui nous a surpris a pesé sur la façon dont nous avons réagi. Il a trouvé un parti qui n’était pas en bon point, une coalition qui sortait d’une échéance politique où elle a puisé l’essentiel de ses forces et un peu endormie par la violence récente (élection présidentielle du 24 février 2019 ) obtenue par Macky Sall », avance-t-il.  

Avant d'ajouter : «C’est dans ces conditions qu’on a été appelés à gérer cette situation et elle a été mal gérée. On l’a mal gérée parce qu’on a plus amplifié ce que l’opposition disait expliquer à l’opinion la réalité du dossier ».  

Mahmoud Saleh de conclure : « On a accepté le jeu de l’opposition qui consistait à se présenter sur les plateaux, sur un terrain polémiste et autour de préoccupations qui n’étaient pas celles des populations. Cela a conduit à une incohérence dans la communication parce qu’il n’y avait ni organisation ni préparation ». 

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Louthi - 15/07/2019 - 13h 58  
Il y a rien à gérer mr le directeur de cabinet,faut seulement dire la vérité au peuple qui doit savoir et rien d'autre...
Amadou - 15/07/2019 - 14h 17  
L affaire ne peut pas être bien gérer par l état à cause de votre mauvaise foi devant un scandale si grotesque,en cherchant de défendre l indéfendable surtout en n utilisant que des mensonges, l affaire ne pourrait que s amplifier indépendamment de votre volonté parce qu on ne peut jamais remplacer le faux à la place de la verite,allez faire autre chose que de parler des affaires de notre pays,car vous avez perdus la confiance totale des bons citoyens,il e vous reste qu' a vous ressasir sachant que existe.
LE RADAR - 15/07/2019 - 15h 08  
CHIER ET PETEZ-NOUS NOTRE PETROLE ET NOTRE GAZ!
Amy - 15/07/2019 - 17h 05  
Les plus hautes autorités ont mal géré cette affaire parce qu'elles savent qu'elles ont lourdement fauté et qu'elles ont prises en flagrant délit de vendange de nos ressources pétrolières. En voulant se défendre ils ont menti gauchement; ce qui les enfonçait davantage et qui explique ce cafouillage monumental au sommet de l'état.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Mamadou Talla, ministre de l’Education nationale : « nous ne craignons pas une année scolaire mouvementée »
Moustapha Cissé Lo participe à la réunion du SEN et se range
Sonko"Macky Sall est l’Alpha et l’Oméga du système de corruption au Sénégal"
Kédougou : 2 morts et 3 blessés graves sur un site d’orpaillage
Anacim : Ndèye Rokhaya Mbodj virée pour un article de presse
Camp Pénal : «Guy Marius Sagna est isolé»
Avec 100 000 F Cfa pour corrompre un policier et faire libérer Fadel Ba tombé avec 9kg de ‘’yamba’’ : Le cousin d’un dealer arrêté
Flambée monstrueuse des prix des denrées: les clients souffrent, les commerçants accusent Macky
Rufisque-Noo Lank noo bagn : les manifestants se prononcent
Thiès-Collision entre Jakarta et camion : Le client Badara Ndiaye (50 ans) décède sur le coup.
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 143361 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 94790 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 70309 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 60054 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 59534 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017