Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
AUDIOS
 
 
Ousmane Sonko défie le régime de Macky Sall: '' s'ils sont courageux, ils n'ont qu'à venir m'affronter dans un débat radio-télévisé sur les contrats pétroliers et gaziers''
Publié le : Samedi 3 Février 2018 - 08:57 - Source : PANQH - Commentaires : 15 - Consulté : 2527 Imprimer

Invité de l'émission "Autour du micro'', Ousmane Sonko appelle tout le gouvernement du président Macky Sall à venir débattre publiquement sur les contrats pétroliers et gaziers. Le président du parti PASTEF estime que le chef de l'Etat a transformé le Sénégal en territoire d'outre-mer français. En atteste l'emprise que les entreprises françaises ont sur notre économie. Il considère que parler d'embellie économique dans un contexte conjoncturel est une mascarade. Il dénonce les exonérations fiscales accordées à des multinationales au moment où le Sénégal s'endette de manière exponentielle. Ousmane Sonko estime en outre que Macky Sall n'est pas un homme de dialogue .   
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (15)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Azer - 03/02/2018 - 12h 06  
Colonel Ndaw dénonce dans son livre la coupe de bois en Casamance, maky le radia, Commissaire Keita dénonce la drogue dans la police, Maky le radia.Inspecteur Sonko dénonce la malgouvernance des petrotimbo faye sall gaz, Maky le radiaNafi ngom OFNAC convoque Aliou sall , son frère, Maky la radiaMaky radiateur de lanceurs d’alerte défenseurs de la nation.
Azxs - 03/02/2018 - 12h 07  
Merci sonko notre lanceur d’alerte national, merci maky d avoir radié sonko pour lui avoir offert : statut de député, immunité , salaire, vehicule 4*4, carburant, passeport dipllomatique, telephone , internet gratuit, ordinateur, imprimante, soins gratuits, tribune de l assemblée avec les medias ,du temps pour denoncer les petrotimbo faye gaz sall
Laye - 03/02/2018 - 13h 38  
Il est vraiment cohérent et maitrise son sujet. Qu'Allah te garde mon cher compatriote
Paco - 03/02/2018 - 16h 03  
Merci SONKO
ActionSenegal - 03/02/2018 - 16h 33  
ecoutez vraiment sonko dans toutes ses sorties, à l'assemblée nationale et partout. il a une intelligence politique et une vision économique et intellectuelle très profonde. c'est l'un des rares politiciens sénégalais à comprendre ces choses correctement.Honnêtement ce serait une bonne idée de l'essayer comme président de la république voir ce qu'il peut apporter au Sénégal
PASTEF LES PATRIOTES - 03/02/2018 - 19h 29  
Oui 2019 on va bouter dehors le président Macky Sall incha Allah et mettre Ousmane Sonko
PASTEF LES PATRIOTES - 03/02/2018 - 20h 02  
Oui 2019 on va bouter dehors le président Macky Sall incha Allah et mettre Ousmane Sonko
Gorguidiop - 04/02/2018 - 14h 13  
Nos singes de présidents ne s'interessent pas à l'éducation de la masse, car une masse éduquée n'élirerai que des Sonko.
Ibra - 05/02/2018 - 01h 29  
mention spécial au président Sonko sénégalais essayons vraiment d'écouter ce qu'il est entrain de dire cé dommage mais le sénégal là que nous vivons n'est pas loin des propos de Trump deugueu nexoul wayé...
Ba - 05/02/2018 - 09h 55  
Ils ne viendront jamais parce que c des voleurs il n ont pas d arguments
Amadou balla Ndiaye - 06/02/2018 - 19h 58  
Toujours pertinent on a besoin des politiciens qui ont quelque chose dans la tête qui nous donne de l espoir au moins pour être indépendant économiquement on ne veut plus de ce lion qui pense son temps à dormir Merci SONKO
???? - 07/02/2018 - 18h 09  
Allo il n'y a personne à l'APR ou au Palais pour venir affronter SONKO?????
Ok - 08/02/2018 - 06h 54  
quand sonko parle , le pouvoir rase les murssonko le roi des arenes, le pouvoir yahou dial
Aze - 08/02/2018 - 08h 20  
Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des législatives, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre à l’IGE des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, sélectionne et dicte à la justice la conduite.
Aze - 08/02/2018 - 08h 20  
Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler.La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Ils se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces garantis durant le mandat.Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures. Ah tchim !, tchim mbaye ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?Rage du pays, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.Tuubé Waalo
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre e-mail
   
Votre commentaire
 
   
 
AUTRES AUDIOS
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l'entretien du Pr Macky Sall
Décryptage du 07 novembre 2018 - présidentielle 2019 : les suspicions de l'opposition
Décryptage du 24 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - harcelement sexuel en milieu scolaire
Ça Me Dit Mag du 20 octobre 2018 avec Pape Alé Niang
Décryptage du 17 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - thème : l'insécurité dans la banlieue
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abdoulaye Diop
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la présidentielle 2019 se prononce sur la situation politique du Sénégal
Autour du Micro reçoit Khaoussou Dramé homme d'affaires sénégalais établi dans le 18éme arrondissement à Paris raconte son calvaire
Présidentiel 2019 : revivez les temps fort du discours d'Abdoul Mbaye
Candidature à la présidentielle 2019 :revivez l'intégralité de la déclaration de Pape Diop
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79902 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 78836 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 56644 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48135 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 47493 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 novembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l' ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Ainsi parlait Gadio sur la transhumance
24/10/2018 - 08:15
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La rétention illégale du fichier électoral invalide le parrainage
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 novembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Me Doudou Ndoye : pour une loi d’amnistie
17/11/2018 - 11:23
Affaires Ousseynou Diop et des « Thiantacounes » : la déchéance collective
17/11/2018 - 08:58
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 03 novembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l'entretie ...
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Comment le journaliste Jamal Khashoggi a été tué au consulat Saoudien
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017