Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Covid-19: Les mesures économiques d'Abdoul Mbaye
Publié le : Vendredi 27 Mars 2020 - 16:27 - Source : dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 1628 Imprimer

Face à la propagation du Covid-19, le Sénégal n’a plus le choix.

Au plan économique, les mesures qui allaient dans le sens de l’ajustement structurel sous le couvert de l’Instrument de Coordination des Politiques Économiques (ICPE) du Fonds Monétaire International (FMI) doivent immédiatement être remises en question. A défaut, la misère des populations s’aggravera dans des proportions dramatiques, laissant craindre le pire en matière de famine et de réactions sociales.

 

De la priorité au remboursement de la dette extérieure

La priorité au remboursement de la dette extérieure constitue le cœur de l’ICPE. Or la trésorerie de l’État sera grandement affectée par les conséquences de la crise économique qui s’installe. La ponction des impôts sur les grandes entreprises ne pourra être augmentée et faiblira avec leur activité. L’abaissement de la demande des ménages aura un impact négatif sur les perceptions de TVA. Les difficultés des entreprises doivent être compensées par une priorité à donner aux règlements de la dette due par l’État aux entreprises nationales afin d’éviter une cascade de faillites

Les besoins pour contrer l’insécurité alimentaire dans les campagnes et les villes secondaires vont exploser avec l’entrée dans la période de soudure et la plus que probable réduction des transferts émis par nos compatriotes de la diaspora. Cette dernière sera en effet frappée par le recul économique dans les pays où ils résident.

Toutes ces raisons font que le remboursement de la dette extérieure doit être l’objet de renégociations. Les démarches engagées par le FMI et la Banque Mondiale pourrait conduire à un moratoire sur les remboursements dus aux créanciers bilatéraux. La dette privée doit également pouvoir être réexaminée avec le concours de la BCEAO comme garant possible dans le cadre d’une démarche d’inversion de priorités faisant d’abord passer le règlement de la dette intérieure avant celui de la dette extérieure.

 

Du renforcement de la pression fiscale.

L’engagement à l’égard du FMI consistant à porter le taux de pression fiscale de 16% à 20% en trois années était irréaliste et dangereux pour l’économie sénégalaise qui aurait été mise en situation déflationniste.

Cet objectif doit être abandonnécar les entreprises et les ménages vont souffrir à très court terme des conséquences de la baisse de l’activité économique.

Les perceptions d’impôts sur les entreprises autres que les 20 ou 25 les plus contributrices à la collecte de l’impôt sur les sociétés doivent être reportées. Il ne s’agit pas de le faire systématiquement mais d’ouvrir cette fenêtre à celles qui en exprimeraient le besoin. Il est essentiel d’avoir bien conscience que l’endettement supplémentaire facilité par des dispositions particulières (notamment celles prises par la BCEAO) ne saurait être le premier remède aux difficultés de trésorerie auxquelles les entreprises se heurteront. L’endettement a en effet le défaut de provoquer un accroissement des charges financières alors que le contexte est également celui d’une baisse du chiffre d’affaires des emprunteurs.

Les mesures qui étaient annoncées comme devant participer à l’extension de l’assiette fiscale doivent continuer à être étudiées mais leur mise en œuvre reportée.

 

De la hausse des prix du carburant et de l’électricité

Ces mesures doivent être remises en cause dans les meilleurs délais. Le réajustement à la baisse des prix du carburant et de l’électricité sont rendus possibles avec celle du cours mondial du pétrole.

La baisse des prix du carburant fera entrer un peu plus de revenus au sein des ménages. 

Elle permettra aux transporteurs de personnes en particulier (chauffeurs de taxis et de cars rapides) de retrouver une partie de leurs marges compromises par la réduction réglementaire du nombre de personnes à transporter en taxi ou en bus.

La baisse du prix de l’électricité contribuera aussi à donner une petite « bouffée d’oxygène » aux ménages par la baisse de leurs dépenses dans un contexte de baisse de leurs revenus.

 

Des entretiens avec le FMI devraient donc conduire cette institution à prendre en compte la situation mondiale actuelle et celle spécifique de notre pays, et à libérer le Sénégal d’engagements qui sont pour l’heure impossibles à respecter sauf à mettre en danger l’équilibre de notre Nation.

 

Dans l’espoir que ces quelques propositions et éclairages en complément à ceux que je vous ai déjà adressés dans les mêmes formes vous seront d’utilité, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération citoyenne.

 

Que Dieu (swt) sauve le Sénégal et l’humanité.

 

 

Abdoul MBAYE

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Xeme - 28/03/2020 - 09h 03  
Combat contre covid 19:Niger: le président décrète la gratuité de l'eau et l'électricité pour deux mois et l'exonération d'impôt pour les entreprises.Mauritanie: le président, ayant déjà procédé à la baisse de prix des denrées, décrète la gratuité de l'eau et de l'électricité.Sénégal: après avoir procédé à la hausse des prix des denrées et de l'électricité, le président demande à son peuple de rester enfermé chez lui et de se cotiser pour contribuer au combat contre le covid 19.Pour comprendre que le tyran légionnaire se fiche du triste sort de son peuple, il faut relever la tête de sa presse pour regarder autour de soi. Chaque président affiche, ainsi ses soucis. Les uns sont préoccupés à alléger les charges de leur peuple en pareille situation, le tyran légionnaire, lui, met en place des artifices médiatiques pour que sa presse puisse titrer, demain, que le peuple sénégalais a répondu à son appel, et qu'il est donc avec lui.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Covid-19: Les mesures économiques d'Abdoul Mbaye
Annulation de la dette : La CNUCED corrige Macky
«On pourrait mobiliser 2000 milliards au besoin»
Le coronavirus "enterre" le tourisme
« La mobilisation des 64 milliards risque d'être plus difficile… »
L'impact du coronavirus sur notre économies sera désastrastreux
Amadou Hott sur l'impact du Covid-19 : "Il est prématuré de penser à un moratoire sur la fiscalité''
Lutte contre le coronavirus : Le Sénégal dégage un budget de 64 milliards
Moubarack Lô alerte : «le coronavirus aura un impact sérieux sur les économies africaines»
Audio-Meissa Babou "le coronavirus va avoir un impact très négatif sur notre économie"
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 149300 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 96236 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 71734 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 61340 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 60927 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Loi d'habilitation : le véto de Adama Gaye
CONTRIBUTIONS
Fauché par le virus, Pape Diouf surprend !
CHRONIQUE PAPE
Direct live avec Pape Alé Niang sur le covid19 :Le seuil critique a-t-il été att ...
AUTRES AUDIOS ...
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au co ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Accaparement des terres du Sénégal : Le Festin des multinationales
12/03/2020 - 22:51
Rapport OFNAC 2014-2015 : CHEIKH OUMAR HANN PRIS EN FLAGRANT DELIT DE VOL DE DEN ...
07/03/2020 - 17:45
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Audio-2012 quand Macky accusait Babacar Diagne...
03/01/2020 - 17:30
Que vaut la parole de Souleymane Ndéné Ndiaye?
19/12/2019 - 15:17
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Projet de loi d’habilitation fourre-tout : un dangereux précédent pour le S ...
L'OEIL DU CITOYEN
Cordon contre le virus !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Direct live avec Pape Alé Niang sur le covid19 :Le seuil critique a-t-il été ...
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Fauché par le virus, Pape Diouf surprend !
01/04/2020 - 21:08
Ousmane Sonko et le Projet de Loi d’Habilitation
01/04/2020 - 09:46
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Vidéo-Cérémonie de présentation et de dédicace du livre"Scandale au coeur d ...
AUTRES VIDEOS
Revivez la conférence de presse de Guy Marius Sagna Après sa libération
 
 
Seneplus
Actusen
Xibaar
Walf
Seneweb
Pressafrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017